Protestants dans la Ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français

 

Amsterdam

Liturgie de divorce

 

27 mars 2006
Ce texte est extrait du livre du pasteur Sytze de Vries
, de l'Église réformée des Pays-Bas « op Liefde Gebouwd » (« avec l'amour pour fondement »). Il n'est que rarement utilisé, dit son auteur, dans la mesure où les conjoints qui se séparent ne sont guère d'humeur à venir ensemble prier à l'église.

Nous le traduisons néanmoins dans la mesure où il nous situe devant Dieu et devant les autres dans l'atmosphère de paix que le Christ nous a enseignée, source de confiance et de courage pour les coeurs meurtris.

 

.

 

Introduction

dite par le pasteur

N... et N... ont autrefois décidé de lier leur vie l'un à l'autre. Ils ont promis de vivre chacun pour l'autre dans l'amour et la fidélité. Ils ont prié Dieu de bénir leur union et de la rendre féconde.

Quant à nous, membres de leur paroisse, ils nous ont demandé d'être leurs témoins et de les entourer de notre prière.

Ils doivent maintenant reconnaître leur incapacité à demeurer ensemble, mais notre place demeure à leur côté. Nous ne les abandonnerons pas à la culpabilité de leur engagement rompu, à la peine qu'ils se font mutuellement, au chagrin qu'ils en éprouvent. Nous ne les abandonnerons pas à tout ce qui est désormais, pour eux, vide de sens et inexprimé.

Nous avons célébré leur joie ; nous ne les laisserons pas à leur chagrin ; notre prière ne s'interrompra pas. Nous continuerons à former autour de chacun d'eux un cercle d'amis alors même qu'ils ne sont plus ensemble. Nous ne leur ferons pas défaut maintenant qu'ils se séparent.

Dieu a été témoin de leurs engagements, il est témoin de leur rupture et c'est sa présence que nous invoquons.

 

Prière

dite par le pasteur, un responsable de la paroisse ou, si possible, un des conjoints

Dieu de la vie, nous reconnaissons devant toi notre faiblesse et notre impuissance. Nous venons te dire notre peine et notre déception ; déception de soi, déception de l'autre.

Vois notre colère et notre impuissance. Chacun de nous abandonne l'autre et s'en va seul. Nous n'avons pas su conserver notre fidélité. Notre avenir s'obscurcit ; nous n'avons plus rien à offrir, plus de foyer à ouvrir.

Nous te prions chacun pour soi et chacun pour l'autre : donne-nous ta présence fidèle, ton pardon sur notre faute. Donne-nous aussi la force de pardonner le mal que nous fait l'autre. Amen.

 

Invocation

dite par toute l'assemblée

Nous persévérons dans la prière : qui cherche Dieu de tout son coeur le trouvera ; lui-même réparera ce que nous brisons, lui-même entourera notre impuissance de sa miséricorde.

Il est plus grand que notre faute, il donne de l'espace à celui qui est emprisonné ; il ranime la vie obscurcie par la mort. Il nous renouvelle par sa grâce.

 

Intercession

Nous nous confions en toi, ô Dieu, et chacun de nous te demande ta bénédiction pour les autres. Nos chemins divergent. Que notre regard demeure fixé sur toi. Fais que personne ne manque de ce que tu veux lui donner par notre intermédiaire.

Que la période qui se termine maintenant ne soit pas un trou noir mais ouverture vers un avenir riche.

Que nous gardions nos enfants avec soin et attention ; qu'ils conservent confiance en nous et ne souffrent pas de notre fait. Nous ne voulons pas vivre à leurs dépens.

Fais que nos gardions assez de confiance l'un en l'autre pour demeurer leur parents, père et mère, nous qui leur avons jadis donné la vie dans une joie qui ne doit pas disparaître.

C'est pour nous, comme pour tous ceux dont les chemins se séparent que nous te prions. Demeure pour tous, et aussi pour nous, une lumière éclairant l'avenir, dans la confiance, la fraternité envers tous, l'honneur et l'amour. Amen.

 

 

Traduction du néerlandais par Gilles Castelnau

 

Retour vers libres opinions
Vos commentaires et réactions

haut de la page

 

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : Gilles Castelnau
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque.