Protestants dans la Ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français


Dialogue interreligieux



Karthala

Éditions Diffusion


Une nouvelle collection libérale

 

« Sens & Conscience »

 

Le christianisme dans la modernité

dirigée par Robert Dumont

oratorien et ancien prêtre-ouvrier


10 décembre 2015

Une certaine forme de christianisme semble définitivement périmée dans notre monde occidental, avant de l'être sans doute à plus ou moins brève échéance sur d'autres continents. Avant le Siècle des Lumières, la foi en Dieu s'imposait sociologiquement et n'était remise en cause que par des minorités. Avec la modernité, qui revendique l'exigence de penser par sa propre raison dans un contexte de culture scientifique, les hommes ont commencé à discuter et à mettre en cause des vérités venant de la Tradition, religieuse ou non, et prônées par voie d'autorité. Cette démarche critique est passée de nos jours dans les mœurs. On a besoin de vérifier ce qui donne sens à son existence. Par ailleurs, « Dieu » n'étant plus une évidence ni une nécessité dans notre culture occidentale, nos sociétés s'organisent sans référence à Dieu considéré autrefois comme la clé de voûte de toute institution, voire de toute pensée. Telle est la condition du chrétien moderne.

Les Églises ont souvent réagi en condamnant ceux qui s'essayaient à repenser le christianisme et ses sources. Le précurseur de l'exégèse catholique, l'oratorien Richard Simon au XVIIe siècle, et plus près de nous les modernistes au début du XXe siècle ont fait les frais de la répression romaine. Depuis ces devanciers, beaucoup de penseurs et de théologiens catholiques ont été inquiétés jusqu'à tout récemment. Malgré la désertion religieuse qui ne cesse de s'amplifier, certaines Églises dont la Catholique continuent de camper sur leurs positions doctrinales, les considérant comme la Vérité venue du ciel, sans admettre qu'elles ont été élaborées dans des cultures successives et avec les représentations des siècles passés. Pour nombre de chrétiens et pour la majorité de nos contemporains, marqués par la culture de la modernité et donc du débat, il n'est plus possible d'adhérer à ce qui n'a pas de sens dans la conduite de leur existence. La proposition d'un christianisme dogmatique et moralisant, figé dans le marbre, manque de crédibilité et même certaines de ses prescriptions leur apparaissent dangereuses dans l'abord de situations dont les solutions renvoient aux choix responsables de chacun.


Ceux pour qui l'héritage chrétien garde sa valeur sentent la nécessité de le réinterpréter:. Loin d’être iconoclaste, leur ambition est au contraire de manifester en notre temps la fécondité du témoignage de Jésus de Nazareth. Pour eux en effet, la fidélité à leur Tradition n'est pas répétition passive mais recréation dynamique dans le contexte culturel de leur époque. C'est au service de cette démarche que se veut la collection « Sens & Conscience. Le christianisme dans la modernité ».

Les ouvrages que regroupe cette nouvelle collection veulent aider les chrétiens à s'approprier leur propre Tradition sans a priori ni tabou, en toute liberté de conscience et dans le respect des exigences de tout travail intellectuel. Ils permettront aux non-chrétiens de la comprendre au-delà des clichés. Ces ouvrages auront pour objectifs :

- de faire connaître à la lumière des recherches actuelles la signification des textes référents du christianisme : la Bible juive et les écrits du Nouveau Testament, trop souvent lus à la lettre ou avec des préjugés dogmatiques,

- de mettre en lumière par des études historiques les élaborations successives du christianisme liées à leur contexte et de faire apparaître leur créativité et leur relativité,

- de mettre ainsi en relief le décalage entre la personnalité historique de Jésus - telle que les évangiles nous permettent de la percevoir -, et les doctrines successives construites à son sujet au détriment de son humanité,

- de faire une histoire critique des représentations de Dieu au cours de l'histoire judéo-chrétienne et de s'interroger sur un discours croyable sur Dieu par nos contemporains.

Cette collection n'a pas la prétention d'apporter la réponse à une expression de la foi pour le XXIe siècle mais elle entend poser des questions qui, depuis des siècles, n'ont eu que rarement audience dans l'Église. Il s'agira donc de donner la possibilité à des auteurs de risquer leur pensée

Parmi les quatre titres publiés à ce jour, deux sont de l'évêque anglican américain John Shelby Song, dont les ouvrages se vendent partout dans le monde à des centaines de milliers d'exemplaires. L'ouvrage de Jacques Giri, dont la 5e édition en langue française est parue en janvier 2015, approche, quant à lui, les 3 000 exemplaires. Les premières ventes du livre de Jacques Musset, paru en octobre 2015, sont le signe qu'il répond aux attentes des lecteurs.

 

 

Rappel des titres parus

Sauver la Bible du fondamentalisme John Shelby Spong, 2016.

La Résurrection, Mythe ou réalité  John Shelby Spong, 2016.

Jésus au XXIe siècle, John Shelby Spong, 1ère éd. 2013, 2e éd. revue 2015.

Né d'une femme. Conception et naissance de Jésus dans les évangiles, John Shelby Spong, 2015.

Repenser Dieu dans un monde sécularisé, Jacques Musset, 2015.

Les nouvelles hypothèses sur les origines du christianisme, Jacques Giri, 5e éd., 2015.

 

 


Retour vers interreligieux

Retour vers la page d'accueil
Vos commentaires et réactions

 

 

haut de la page

 

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : Gilles Castelnau
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque.