Protestants dans la ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français



Angleterre


1400  sonneurs de cloches


Claudine Castelnau

 

 

21 janvier 2018

Dans notre monde parfois terriblement tourmenté, le service de communication de la Communion anglicane apporte une note paisible : on y apprend que « deux services rattachés au gouvernement britannique, en relation avec le Conseil central des sonneurs de cloches d’église cherchent à recruter 1400 nouveaux sonneurs avant le centenaire de l’armistice de la Première guerre mondiale qui sera commémoré le 11 novembre de cette année. »

Lors des commémorations qui auront lieu au Royaume-Uni, il est prévu que les cloches sonnent, cloches d’églises et de cathédrales, dans les villes et les villages à travers le pays. Quelques 1400 sonneurs de cloche ont perdu la vie durant la Première guerre mondiale et « la campagne de recrutement menée aujourd’hui a pour but de garder vivante cette tradition britannique en souvenir de ces 1400 sonneurs de cloche qui ont perdu la vie unissant ainsi passé, présent et futur », explique la déclaration du gouvernement.

Big Ben, la célèbre cloche du Parlement [de Londres] qui est aujourd’hui muette pour protéger les ouvriers qui travaillent sur les échafaudages de la tour, sonnera à 11 h le 18 novembre pour marquer la fin des commémorations, comme toutes les cloches du Royaume-Uni restées silencieuses durant toute la guerre et qui sonnèrent spontanément le 11 novembre 1918.
« Sonner les cloches à toute volée aujourd’hui c’est rendre un tribut à l’héroïsme de tous ces hommes et femmes qui se sont profondément sacrifiés pour que nous puissions jouir aujourd’hui de la liberté. »

C’est ainsi qu’on rappelle que deux églises anglicanes en Angleterre ont perdu chacune 6 sonneurs de cloche durant la guerre. 1400 sonneurs de cloche recrutés pour les 1400 sonneurs de cloche morts pour la Patrie.

L’hebdomadaire The Ringing World journal officiel des sonneurs de cloche et dédié entièrement à cette activité depuis 1911, propose entre autres à ses lecteurs de faire partie de sociétés de sonneurs et d’apprendre à sonner les cloches. A ceux qui le demandent, on leur signale un « clocher » près de là où ils vivent et il y a quelque 30 centres en Angleterre et un Australie qui proposent un apprentissage avec des professeurs compétents !

En 2016, des lecteurs ont écrit à The Ringing World pour demander que sonner les cloches soit considéré comme « un art et un sport ». Mais le Comité central des sonneurs de cloche d’église s’y est opposé affirmant que cela trahirait la relation avec les paroisses, la sonnerie des cloches n’étant pas un sport mais faisant partie intégrante du culte chrétien.

 

Retour en page d'accueil
Retour vers Claudine Castelnau
Vos commentaires et réactions

 

 

haut de la page

cron  

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : Gilles Castelnau
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque.