Protestants dans la ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français

 


Portugal

vous avez dit « adultère »

 

Claudine Castelnau

 

 

30 octobre 2017

Un jugement qui fait désordre, surtout en ce moment où l'on parle des agressions sexuelles ! Le Figaro du 26 octobre raconte qu’au Portugal une femme battue comme plâtre avec un bâton clouté par deux hommes, le mari et l’amant, avait déposé plainte. Les deux agresseurs sont jugés et l’ex mari écope d’une peine de prison avec sursis et 1500 euros d’amende.

Le parquet fait appel jugeant la peine trop légère et réclamant 3 ans et demi.

Mais les deux juges décident de maintenir la première décision : « L'adultère commis par une femme est une conduite que la société condamne et condamne fortement », peut-on lire dans la décision du tribunal de Porto, qui explique « comprendre la violence de l'homme, victime de cette trahison après avoir été vexé et humilié par sa femme. »

Et le tribunal cite le texte biblique de la femme adultère qui devait être lapidée. Les juges ont mal lu, Jésus lui, l'a faite libérer en disant « que celui qui est sans péché jette la première pierre ! » (Jean 8)

Protestation d’une association de femmes qui accusent le tribunal de légitimer la violence conjugale contre les femmes. Et qu’évoquer la Bible au cours d’un jugement constitue une atteinte à l’Etat de droit et à la séparation de l’Église et de l’Etat. Le Conseil de la magistrature portugais qui avait fait valoir l’indépendance des tribunaux dans un premier temps a finalement annoncé l’ouverture d’une enquête. Il était temps !


Retour en page d'accueil
Retour vers Claudine Castelnau
Vos commentaires et réactions

 

 

haut de la page

cron  

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : Gilles Castelnau
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque.