Protestants dans la ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français

 


New York, 11 septembre 2001

 

Claudine Castelnau

 

 

23 octobre 2017

Enfin une curieuse nouvelle reliée par le quotidien La Croix du 11 septembre. Ce jour-là, en 2001, l’ancien aumônier des pompiers, le père Michal Judge fut la première victime officielle. La photo de secouristes sortant son corps sans vie des décombres, les yeux fermés, dans un décor d’apocalypse. Et chaque année depuis, des pompiers participent à un « chemin de croix » en souvenir de ce franciscain dont aujourd’hui certains demandent la canonisation par Rome pour avoir fait « l’offrande de sa vie » et qui avait tenté de secourir des victimes ou de prier avec les plus gravement blessés.

Quand des pompiers lui ont conseillé de partir il aurait répondu qu’il n’avait pas fini et il y a laissé sa vie après l’effondrement de la deuxième tour.

Un ferry et une rue de New York portent son nom, il était aimé pour son accompagnement des sans abri, des malades du sida et des alcooliques. Mais le franciscain fait aussi l’objet d’un important lobbying du mouvement homosexuel américain qui voit en lui le « premier saint homosexuel », son journal intime révèle, cette orientation. Une manière de changer le discours de son Eglise ?

 

Retour en page d'accueil
Retour vers Claudine Castelnau
Vos commentaires et réactions

 

 

haut de la page

cron  

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : Gilles Castelnau
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque.