Protestants dans la ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français


Inde

 

Ah ! le biryani !

 

Claudine Castelnau

 

19 septembre 2016

Les politiciens indiens ont ajouté récemment des ingrédients relevant de la religion, des castes et de la politique au plat national le biryani : un plat de riz et légumes et viande populaire en Inde. C’est ainsi que la police peut inspecter les plats de biryani des vendeurs de rue pour vérifier qu’ils n’ont pas ajouté du bœuf à leur préparation car le bœuf est interdit comme nourriture dans la majorité de l’Inde.

Nombre de vendeurs près de New Delhi, ont dû fermer ainsi leur boutiques et le biryani illégal est devenu le dernier avatar de la politique nationaliste hindoue du gouvernement pour tenter d’imposer ses règles religieuses à un pays constitutionnellement laïque.

En fait la majorité des hindous ne mangent pas de vache, animal sacré et seules les deux minorités musulmane et dalits (les anciens intouchables) peuvent en manger et nombre de vendeurs de biryani sont musulmans.

De là à penser que l’interdiction de vendre du biryani pendant les fêtes de l’Aïd el Kébir relève d’une provocation et participe d’un harcèlement prémédité de la communauté musulmane, il n’y a qu’un pas que l’Indian Express a franchi dans un éditorial : « L’hindouisation du pays s’est accélérée depuis l’arrivée au pouvoir d’un Premier ministre membre du parti BJP nationaliste hindou en 2014. 80 % des Indiens sont de religion hindoue et 14 % musulmans Les Dalits sont quelque 16 %, majoritairement hindous mais aussi convertis à l’islam, au christianisme, au bouddhisme, qui ne reconnaissent pas le système des castes, souvent pour y échapper.

 


Retour en page d'accueil
Retour vers Claudine Castelnau
Vos commentaires et réactions

 

 

haut de la page

   

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : Gilles Castelnau
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque.