Protestants dans la Ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français


Spiritualité des images 

 

 

 

Vue de la Seine avec une diligence

 

Georges Michel

1763-1843

Paris, musée du Louvre
« tableau du mois »
aile Richelieu
2e étage, salle 17

jusqu’au 1er juin 2009

.

 

Gilles Castelnau

 

18 mai 2009

Longtemps avant les impressionnistes de Barbizon, Georges Michel nous entraîne dans les fantasmes du monde romantique et les angoisses des temps enfiévrés du Premier Empire.
Un immense nuage noir envahit le ciel. Une obscurité menaçante tombe sur le paysage et va bientôt recouvrir le village frileusement groupé sur la pente de la colline avec ses pauvres maisons, son moulin et sa petite église.
La diligence qui représente le seul signe de vie et qui figure dans le titre du tableau, quitte la tâche de lumière qui subsiste encore et fonce au galop de son cheval, tout droit vers l’ombre qui avance...

La fragile lumière qui subsiste encore sur le village et sur la rivière est sur le point d’être engloutie dans les ténèbres qui semblent vraiment maléfiques. Pourquoi d’ailleurs sont-elles si sombres, hostiles et inquiétantes ? La colère de Dieu s’abat-elle sur le monde ? Ou est-ce le diable ? l’angoisse qui monte en nous ne fait-elle que prolonger le malaise que provoque la rigueur de la police impériale, la menace terrible de la guerre qui va peut-être nous dévorer tous par son arrivée irrésistible ?
Pauvre de nous !

Est-ce du courage qu’il nous faut pour tenir le coup et accompagner la diligence dans sa course folle dans l’orage inévitable ? Ou de la foi peut-être ?
Ou au contraire devrons-nous nous associer à ces forces du mal en une monstrueuse collaboration avec la nuit et le brouillard qui dominent et nous faire soldats, policiers, agents du diable ?
Ou disciples fidèles du monde de la vie, résister comme des anges de la lumière ?

 

 

Retour vers spiritualité des images
Vos commentaires et réactions

 

haut de la page

 

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : Gilles Castelnau
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque.