Protestants dans la Ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français


Spiritualité des images



Zoffany, La Famille Sharp, 1779-1781


Johan Zoffany

observateur de la société

 

Londres, Royal Academy of Arts

jusqu’au 10 juin 2012

 

 

Gilles Castelnau

 

23 avril 2012

Johan Zoffany (1733-1810) a été, à la fin du 18e siècle, le peintre à succès et l’observateur avisé des grandes familles aristocratiques et bourgeoises d’Angleterre. La Royal Academy of Arts présente une soixantaine de ses tableaux et nombre de ses dessins.

 

Zoffany, Les trois fils de John, 3e comte de Bute

 

Zoffany, Le colonel Blair avec sa famille et une indienne Ayah

 

En France, à cette même époque, la cour du roi Louis XVI et de son épouse Marie-Antonette engendrait une peinture charmante mais évaporée comme celle de Fragonard ou suscitait une angoisse dramatique représentée par Greuze ou par David.

 

Fragonard, Les hasards heureux de l’escarpolète 1767

 

Jean-Baptiste Greuze : La malédiction paternelle, 1777

 

Par contre Zoffany nous présente un visage détendu et sympathique, humain et convivial de la haute société.

 

Zoffany, La famille Gore avec George, 3e comte Cowper, 1775

 

Il faut dire que ces familles demeuraient paisiblement dans leurs hôtels de Londres ou leurs châteaux de province où elles pouvaient avoir des relations humaines normales entre elles et avec leurs contemporains, bien plus naturelles en tous cas que l’atmosphère artificielle et vitrifiée de Versailles.

 

Zoffany, Le roi George III, 1771


Zoffany, Un étal de fruit à Florence, 1777

 

Retour vers spiritualité des images
Vos commentaires et réactions

 

haut de la page

 

es 1525  

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : Gilles Castelnau
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque.