Protestants dans la Ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français

A.C.T.U.E.L.

Textes « actualisés »

.

Le bon Samaritain en 1603

 

Tommaso Campanella

 

Luc 10. 30-37

 

29 août 2001
Ce texte a été écrit en l'an 1603
par un dominicain italien à l'époque où Allemands et protestants avaient mauvaise presse en Italie...
L'auteur, Tommaso Campanella passera bien des années en prison.

Tout y est déjà : l'actualisation, la polémique, l'humour, la prédication condensée.

Un pauvre homme, allant de Rome à Ostie
fut dépouillé et blessé par des larrons.
Quelques moines dévôts le virent,
mais ils l'évitèrent en lisant leur bréviaire.
Un évêque passa, sans le regarder,
ne lui donna que signes de croix et bénédictions.
Un cardinal, feignant de bons sentiments,
suivit les voleurs, avide de leur butin.

Enfin arriva un luthérien allemand,
de ceux qui nient les oeuvres
et proclament (la primauté de) la foi.
Il l'accueillit, le vêtit, le soigna.

Qui mérite le plus ? Qui est le plus humain ?
Donc à la volonté cède l'intelligence,
aux oeuvres cède la foi, aux actes la parole.
Nul ne sait si ce qu'on croit est bon et véridique
mais à chacun est clair le vrai bien que tu fais.

 

Voir
Le bon Samaritain en 2004
Le bon Samaritain à Rodez

 

Voici le texte biblique originel

Un docteur de la loi se leva, et dit à Jésus, pour l'éprouver :
- Maître, que dois-je faire pour hériter la vie éternelle ?
Jésus lui dit :
- Qu'est-il écrit dans la loi ? Qu'y lis-tu ?
Il répondit :
- Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton coeur, de toute ton âme, de toute ta force, et de toute ta pensée ; et ton prochain comme toi-même.
- Tu as bien répondu, lui dit Jésus ; fais cela, et tu vivras.

Mais lui, voulant se justifier, dit à Jésus :
- Et qui est mon prochain ?
Jésus reprit la parole, et dit :
- Un homme descendait de Jérusalem à Jéricho. Il tomba au milieu des brigands, qui le dépouillèrent, le chargèrent de coups, et s'en allèrent, le laissant à demi mort.
Un prêtre, qui par hasard descendait par le même chemin, ayant vu cet homme, passa outre.
Un Lévite, qui arriva aussi dans ce lieu, l'ayant vu, passa outre.
Mais un Samaritain, qui voyageait, étant venu là, fut ému de compassion lorsqu'il le vit.
Il s'approcha, et banda ses plaies, en y versant de l'huile et du vin ; puis il le mit sur sa propre monture, le conduisit à une hôtellerie, et prit soin de lui.
Le lendemain, il tira deux deniers, les donna à l'hôte, et dit : Aie soin de lui, et ce que tu dépenseras de plus, je te le rendrai à mon retour.

Lequel de ces trois te semble avoir été le prochain de celui qui était tombé au milieu des brigands ?
- C'est celui qui a exercé la miséricorde envers lui, répondit le docteur de la loi.
Et Jésus lui dit :
- Va, et toi, fais de même. Luc 10.25

 

 

 

Retour
Vos commentaires et réactions

 

haut de la page

 

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : Gilles Castelnau
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque.