Protestants dans la Ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français

 

 

 

Parabole de la vieille milliardaire
en soucis


Roger Parmentier


.

 

8 août 2010

Texte biblique

Matthieu 12.16-21


Jésus leur dit une parabole :
Les terres d'un homme riche avaient beaucoup rapporté.
Et il raisonnait en lui-même, disant :
- Que ferai-je ? car je n'ai pas de place pour serrer ma récolte.
- Voici, dit-il, ce que je ferai : j'abattrai mes greniers, j'en bâtirai de plus grands, j'y amasserai toute ma récolte et tous mes biens et je dirai à mon âme : Mon âme, tu as beaucoup de biens en réserve pour plusieurs années ; repose-toi, mange, bois, et réjouis-toi.
Mais Dieu lui dit :
-  Insensé ! cette nuit même ton âme te sera redemandée et ce que tu as préparé, pour qui cela sera-t-il ?
Il en est ainsi de celui qui amasse des trésors pour lui-même, et qui n'est pas riche pour Dieu.

 

 

Transcription de Roger Parmentier

Parabole de la vieille milliardaire en soucis

 

Jésus leur dit une parabole :
Il y avait une pauvre milliardaire dont les actions en Bourse avaient beaucoup rapporté. Et elle se demandait avec inquiétude ce qu’elle pourrait bien faire de ces nouveaux milliards qui lui étaient tombé dessus sans qu’elle ait beaucoup travaillé pour les obtenir. Elle n’imaginait pas les laisser improductifs. Elle aurait pu envisager d’en donner une partie aux employés de son entreprise qui avaient travaillé dur pour de maigres salaires et qui étaient menacés de délocalisations. Mais on ne pouvait y penser, ils étaient syndiqués.

Voici ce que je vais faire, se dit-elle : je vais délocaliser à tour de bras pour que ça rapporte plus ; je vais placer une grande partie de mes milliards dans des paradis fiscaux pour ne pas payer d’impôts comme le vain peuple ; je vais embaucher la femme d’un ministre pour gérer ma fortune, ça peut toujours servir ; en plus de mon modeste pied-à-terre à Neuilly, je vais me payer une île enchanteresse pour être sûre de ne pas avoir de voisions ; je vais subventionner - en cachette car c’est interdit - le parti dominant qui aime tellement les riches qu’il leur fabrique un bouclier fiscal, et pas de la camelote comme celui de Brennus.
Et je me dirai à moi-même : te voilà avec quantité de biens en réserve pour de longues années : repose-toi, mange, bois, fais bombance... 

Mais « Dieu » lui dit :
- Ma pauvre, tu n’y penses pas. Aujourd’hui même ta chère fille va te faire mettre sous tutelle, et ce que tu as préparé, qui donc l’aura ?

Et Jésus conclut :
-  Voilà ce qui arrive à celui qui amasse un trésor pour lui-même au lieu de réelles bonnes actions comme « Dieu » les aime... car il est pure générosité et miséricorde.

 

_________________________

 

PS : Chacun sait qu’une parabole est un récit fictif, destiné à faire réfléchir avec sa tête et son cœur. Ce qui est bien difficile, il faut le reconnaître.
Mais ceux qui ne rêvent pas de s’enrichir par le PMU, les loteries et de mille façons plus ou moins licites, jettent la première pierre à cette pauvre femme pour commencer à la lapider.

                                               

 

 

Retour
Vos commentaires et réactions

 

haut de la page

 

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : Gilles Castelnau
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque.