Protestants dans la Ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français

A.C.T.U.E.L.

Jésus aujourd'hui à Paris

 

Gilles Castelnau

 

28 mars 2004
Il est étonnamment difficile
de « transcrire » un texte biblique, de se mettre à la place de l'auteur pour essayer d'imaginer ce qu'il aurait écrit s'il avait vécu à notre place.
C'est bien nécessaire pourtant si l'on ne veut pas se contenter de tourner autour du texte biblique en expliquant un mot par ci, en ajoutant une remarque historique ou géographique par là.

Il faut naturellement se garder d'utiliser le texte biblique pour illustrer nos petites idées : il perdrait alors tout intérêt. La Bible ne déploie son dynamisme créateur, sa force d'émotion et d'apaisement que lorsqu'on cherche à entrer dans son texte, à se rendre contemporain de ses personnages ; ou plutôt à les rendre contemporains de nous.

Dans ma ville de Paris, il n'y a pas de tempête à apaiser sur le lac du Bois de Boulogne et les démons cornus n'existent plus ! Le goût du miracle a d'ailleurs changé : si quelqu'un s'avisait de guérir le sida et les infarctus d'un geste de la main, personne ne penserait à Dieu. S'il parlait du « mauvais riche » insensible à la misère du « pauvre Lazare » Luc 16.19 , on l'approuverait sans peine de manifester un peu de coeur comme tout un chacun et on l'inviterait à collaborer aux Restaurants du coeur..

Les temps changent : aujourd'hui, pour être « Emmanuel », Dieu parmi nous, le Christ serait effectivement un Français du XXIe siècle, raisonnant comme nous, ayant un coeur comme nous et sachant nous sauver des angoisses et des drames que nous vivons aujourd'hui, bien différents concrètement de ceux du 1er siècle.

C'est pourquoi la finale de Marc  16.16

Voici les miracles qui accompagneront ceux qui auront cru :
en mon nom, ils chasseront les démons ; ils parleront de nouvelles langues
ils saisiront des serpents;
s'ils boivent quelque breuvage mortel, il ne leur fera point de mal
ils imposeront les mains aux malades, et les malades, seront guéris.

Je la « transcris » ainsi :

Voici ce que sera le rayonnement de mes amis :
Ils résisteront à la dépression nerveuse, au stress quotidien, à l'angoisse de la vie
Sans se réfugier dans l'alcool ou la drogue
Ni dans... le Front National.
Ils aideront les chômeurs
Ils domineront leur vie politique sans blocage intérieur ni crispation, sans injustice,
sans répéter idées reçues et slogans simplificateurs.
Sans indifférence non plus ni amalgames défaitistes.
Ils chercheront à comprendre les autres.
Ainsi, leur mouvement enthousiasmera tout le monde.
Des divers secteurs de la société et des diverses parties du monde on se tournera vers eux
Et on en recevra encouragement et rafraîchissement, espérance nouvelle.

 

Retour
Vos commentaires et réactions

 

haut de la page

 

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : Gilles Castelnau
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque.