Protestants dans la Ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français

Libre opinion

 

 


Suggestions pour une liturgie compréhensible et progressiste

 

Églises progressistes du Canada

 

11 novembre 2004

La manière de s'exprimer est une des grandes préoccupations des paroisses progressistes. Il y a une douzaine d'années le problème posé par les féministes était celui d'éviter les formulations patriarcales et machistes. C'était l'époque où l'on s'efforçait de réécrire les cantiques et les prières, de rédiger les sermons dans un langage « inclusif ».

Mais il s'agit aujourd'hui de bien autre chose : c'est la presque totalité des images et des mots de nos liturgies qui ont perdu leur crédibilité.

Il faut faire doucement. Très doucement !

Voici quelques suggestions pour la préparation d'une liturgie actualisée.

 

1 Renoncer à toute formulation liturgique comme à toute déclaration qui ne soit pas directement compréhensible crédible pour nos contemporains.

2 La nouvelle conception non théiste de la divinité qui est désormais la nôtre ne s'accorde plus à l'ancien langage théiste. De nouvelles formulations et de nouvelles images sont, bien évidemment difficiles à imaginer, tant on est habitué à personnifier la divinité. Cette recherche est néanmoins devenue absolument nécessaires.

3 Les mots et les images qui ne se rapportent pas directement à la mentalité et à l'habitude des gens d'aujourd'hui ne sont plus d'aucun secours.

4 Il en est de même des mots et des images utilisés dans les sermons, lorsqu'ils exigent d'être expliqués. Notamment lorsque le pasteur est amené à dire : « la signification en était autrefois différente et il est vrai que pour des millions de fidèles elle n'est aujourd'hui pas celle-ci, mais voici le sens que nous allons donner... ».

5 Il convient d'utiliser des images correspondant à la manière dont les gens conçoivent leur vie, le monde, la nature.

6 Images du divin qui promeuvent un respect inhérent à la nature humaine et qui ne dépendrait plus d'une volonté de Dieu ou d'un pardon accordé par Dieu.

7 Images de Dieu qui servent de référence pour une réflexion sur la valeur et le sens de la vie humaine dans la justice, l'amour et la paix.

8 Images qui servent de référence à une théologie alternative à l'ancienne théologie désormais obsolète.

9 Images reflétant une diversité de pensées et faisant notamment place à une spiritualité incarnée dans le réel et n'étant pas un supplément d'âme ajouté à la vie quotidienne.

10 Images qui ne soient plus présentées comme universelles et obligatoires mais au contraire comme convenant ici et maintenant à des hommes concrets.

 

Traduction Gilles Castelnau

 


Quelques exemples
de textes à revoir

Sélectionnés par Gilles Castelnau

 

-  « Sont devenus enfants de Dieu par le baptême les enfants dont les noms suivent... »
Lu sur plusieurs bulletins paroissiaux catholiques. Ces enfants n'étaient-ils pas enfants de Dieu avant leur baptême ?

-  Souverain maître du monde, toi qui tiens dans ta main la destinée des nations, nous te prions pour notre pays... Dirige les chefs des peuples et accorde la paix au monde. Liturgie de l'Église réformée (1964)

-  Seigneur notre Dieu... c'est toi qui déroutes les calculs des peuples... toi qui enrichis et qui appauvris, toi qui fais mourir et qui fais vivre... Délivre les prisoniers, rassasie ceux qui ont faim, guéris les malades... dirige ceux qui nous gouvenrent. Donne-nous la concorde et la paix... Liturgie de l'Église réformée (1964)

-  (Dieu) me donne chaque jour libéralement la nourriture, le vêtement,, la demeure et toutes les choses nécessaires à l'entretien de cette vie. Il me protège dans tous les dangers, me préserve et me délivre de tout mal...
Confession de foi dite « de Luther »

-  Jésus-Christ... m'a racheté, moi perdu et condamné, en me délivrant du péché, de la mort et de la puissance du Malin par son sang, par ses souffrances et par sa mort innocente... Liturgie de l'Église réformée (1964)

-  Comme un cerf altéré brame
Pourchassant le frais des eaux
O Seigneur, ainsi mon âme
Soupire après tes ruisseaux
Elle a soif du Dieu vivant
Et s'écrie en le cherchant :
O mon Dieu quand donc sera-ce
Que mes yeux verront ta face ? Cantique protestant d'après le Psaume 42. (Arc-en-Ciel)

-  Si devant toi nous ne sommes
Que poussière et corruption
Immense est ta compassion Cantique protestant (Arc-en-Ciel N° 403)

-  Quand mon cœur est lourd et que mon ciel est noir
Quand je vis des jours sans espoir
Je me dis tout bas pour reprendre courage :
Un jour ça changera.
Le Seigneur reviendra, oui ! le Seigneur reviendra... Cantique protestant (Arc-en-Ciel N° 750)

-  Que ta main me dispense
Joie ou douleur
Paisible en ta présence
Garde mon coeur. Cantique protestant (Arc-en-Ciel N° 619)

-  Tu vas donc au supplice
T'offrir en sacrifice
Chargé de nos péchés.
Ainsi, Sauveur fidèle,
A la mort éternelle,
Par toi nous sommes arrachés. Cantique protestant (Louange et Prière N° 122)

-  Minuit chrétien, c'est l'heure solennelle
Où l'Homme Dieu descendit jusqu'à nous
Pour effacer la tache originelle
et de son Père apaiser le courroux.
Le monde entier tressaille d'espérance
En cette nuit qui lui donne un Sauveur.
Peuple à genoux, attends ta délivrance !
Noël ! Noël ! Voici le Rédempteur ! Ancien cantique catholique

 

.

 

Sur le même sujet voir aussi

Hilary Wakeman : Le credo de Nicée, pour l'amour du ciel une religion raisonnable !

John Spong : Nos liturgies sont aberrantes

John Spong : langage liturgique

John Spong : le credo

 

 

Retour
Vos commentaires et réactions

 

haut de la page

 

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : Gilles Castelnau
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque.