Protestants dans la Ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français

Libre opinion



La croix verte des pharmacies

une provocation intolérable ?


 

Gilles Castelnau

 

17 janvier 2015

Quand la rage contre Charlie Hebdo se sera émoussée, d’autres « provocations » seront dénoncées par les foules des pays musulmans. Pourquoi pas contre les croix vertes de nos pharmacies ?

Ne sont-elles pas de la couleur dont l’islam a le monopole ?

Ne sont-elles pas des croix, symbole excluant évidemment les non chrétiens. Pourquoi ne seraient-elles pas des croissants verts ?

Je suis frappé par le vide de l’espérance de tous ces gens qui viennent de manifester au Niger, en Jordanie, à Jérusalem, à Alger, au Mali, au Pakistan, au Soudan, au Qatar et ailleurs.
Ils semblent fascinés par le désir obsédant de retrouver l’astre perdu du prestige et de la domination qu’ils n’ont plus, qu’ils n’ont jamais eus et dont ils sont convaincus qu’ils leur appartiennent pourtant.

Nous avons compris, en occident, qu’il ne sert à rien d’être sincère et convaincu de l’absolu de notre valeur mais qu’il faut retrousser nos manches, puiser en nous le dynamisme de la créativité, la volonté forte qui nous rend capables de déplacer les montagnes. Et que seules cette lucidité d’analyse et le courage d’affronter le réel nous permettent de construire un monde où l’on a de quoi vivre et même... d’accueillir des millions de réfugiés de ces pays « défavorisés ».

Ne faudrait-il pas absolument maintenant, étant donnée la situation actuelle, que nous cessions de faire alliance avec les responsables corrompus et conservateurs des pays pauvres dans le souci d’un équilibre politique et dans le désir que nos entreprises bénéficient de leurs matières premières et de leurs marchés ?
Il faudrait vraiment que notre diplomatie et nos entreprises œuvrent à un changement radical de la politique de ces pays pour que leurs dirigeants gouvernent désormais concrètement pour le bien commun de leurs peuples.

 


Retour vers "libres opinions"
Vos commentaires et réactions

 

haut de la page

 

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : Gilles Castelnau
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque.