Protestants dans la ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français




Thabo Makgoba

archevêque anglican du Cap

 

Claudine Castelnau

 

 

8 janvier 2018

Le site de la Communion anglicane Anglican News Service a publié le 2 janvier le sermon que l’archevêque anglican du Cap et Primat d’Afrique de l’Ouest, Thabo Makgoba, a prêché le 24 décembre au soir dans la cathédrale Saint George du Cap.

Le personnage ne manque pas de courage lorsqu’il interpelle le président sud-africain Jacob Zuma et ses « cohortes de corrompus » qui se sont conduits comme si le Trésor public d’Afrique du Sud étaient leur propriété privée alors que c’est la propriété commune à tous les Sud-Africains et doit être utilisé pour le bien commun et non pour les intérêts de quelques uns.

Et il explique à ses fidèles que Cyril Ramaphosa, qui vient d’être élu à la tête de l’ANC et qui est candidat à la succession de Zuma n’aura l’appui de la société civile que s’il tient sa promesse que l’ANC agira contre la corruption et les crimes économiques, que ce soit dans le secteur public ou privé.

« La honte soit sur Mr. Zuma qui a oublié les gens aux pieds sales (les pauvres sans chaussures). Et honte à ses amis de l’ANC qui ont permis que cette situation perdure jusqu’à maintenant. Si Mr Ramaphosa veut que l’ANC prenne un nouveau départ, il lui faudra couper immédiatement le cordon ombilical avec l’ère Zuma vite et définitivement. Notre économie va mal, le chômage augmente et ces cohortes de corrompus voyant qu’ils perdent leur influence font des tentatives désespérées pour s’emparer de tout ce qu’ils peuvent avant perdre la partie, a tonné l’archevêque.
Je me demande comment deux centres de pouvoir, l’ANC de Cyril Ramaphosa et l’Etat avec Jacob Zuma peuvent collaborer alors que leurs valeurs sont diamétralement opposées. »

Et l’archevêque appelle à remplacer très vite le président Zuma et à former un gouvernement « soigneusement renouvelé. Si les nouveaux élus ne le font pas, on peut prédire que leur sort sera celui de tous les autres mouvements de libération dans le monde qui ont échoué à s’adapter : ils perdront le pouvoir. »



Retour en page d'accueil
Retour vers Claudine Castelnau
Vos commentaires et réactions

 

 

haut de la page

cron  

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : Gilles Castelnau
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque.