Protestants dans la ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français

 


Le tueur de Las Vegas

 

Claudine Castelnau

 

 

17 octobre 2017

La plus grande tuerie de masse des États-Unis le 1er octobre à Las Vegas, lors d’un concert de country, au moins 58 personnes ont été tuées et des centaines blessées dans ce qui est considéré comme la plus grande tuerie de masse dans l’histoire moderne des Etats-Unis. Et la question a été posée encore une fois de réguler l’accès aux armes de tout citoyen américain.

Les médias ont rappelé qu’aucune autre nation développée n’arrivait à ce niveau de violence individuelle par arme à feu et l’on estime à 265 millions les fusils possédés, soit plus d’un fusil pour chaque adulte et les incidents relatifs aux violences par armes à feu, compilées par le Gun Violence Archive, révèlent que des tueries ont lieu en moyenne tous les neuf jours aux Etats-Unis.

Que va-t-il se passer après la tuerie de Las Vegas ? Qu’elle va être la réponse du Congrès ? Rien, ou si, répond The New York Times par exemple. Une veillée de prière, les drapeaux en berne, un moment de silence, des larmes, mais aucune action des législateurs qui ont le pouvoir de réguler l’accès aux armes. C’est ainsi que le Congrès a répondu à d’autres tueries de masse à Columbine, Tucson, Santa Monica, Charleston, Waco [...] et bien d’autres.

Un sénateur raconte qu’il a compté 52 tueries de masse. Il explique que certains élus locaux ferment les écoles le premier jour de la chasse, que lui a fermé les écoles de son district lorsqu’il apprenait qu’il y avait eu une vente d’armes importante à l’armurerie du centre commercial voisin. Et chaque fois qu’une législation a été proposée pour réduire et réguler l’accès aux armes, le lobby pro armes s’est manifesté et l’a emporté.
« Et à chaque événements horrible comme celui de Las Vegas, vous détournerez la tête et passerez sur une autre chaîne télévisée... le lobby des armes l’espère : vous oublierez. Ils veulent que vous oubliez, que vous acceptiez que la mort d’au moins 59 enfants, parents, frères, sœurs est une chose normale. Ils veulent [les pro armes] que l’on tourne cette page d’une main et qu’on vote avec l’autre main pour des membres du Congrès qui observerons un moment de silence, cette semaine, et la semaine prochaine et dans un futur prévisible. »

 

.



L’Etat islamique a bien sûr été le premier à revendiquer, sans aucune preuve l’affiliation du tueur de Las Vagas à Daesh. Une fausse revendication de plus, dont le groupe est coutumier ces derniers temps. D’autres réactions de religieux de toutes chapelles se sont exprimées très vite. Comme celle du rabbin Jeffrey Salkin de Hollywood, publiée par Religion News Service, qui critique fermement le président Trump dont il dit :
« Sa réaction avait un ton pastoral, il nous a délivré un sermon citant des Psaumes, en appelant à Dieu qui “guérit les cœurs brisés”  [...] De la religion civile américaine habituelle dans laquelle le Président a un rôle majeur [...] Mais une réponse pastorale à une tragédie nationale nous éloigne et nous laisse désemparés [...] J’aime un Dieu qui panse les blessures de ceux qui ont été blessés par la vie mais ce n’est pas ce dont nous avons besoin. La religion civile américaine doit être aussi prophétique. Il faut que l’Amérique cesse de demander à Dieu de guérir ses blessures. Nous devrions demander plutôt une Amérique sans ces blessures infligées inutilement, cruellement, de manière inhumaine. Oui les propriétaires d’armes à feu ont des droits mais les gens innocents venus à un concert aussi. »

Et le rabbin de Hollywood lance un appel au Président américain : « Vous avez exprimé de la colère à diverses occasions, il est aujourd’hui temps [après Las Vegas] d’exprimer de la colère. Ce n’est pas seulement de compassion dont nous avons besoin. De “pensées et de prières”, c’est la phrase habituelle lors de funérailles mais aussi d’action. Dans ce moment que vit l’Amérique, c’est beaucoup mieux ».

Le réseau en ligne Faithful America qui regroupe des chrétiens désireux d’agir pour la justice sociale a aussi lancé une pétition : « Se cacher derrière une prière tandis qu’on s’oppose à tout effort pour empêcher la violence par des armes à feu est un blasphème. En tant que chrétiens, qui croient que la prière transforme les vies, nous devons demander à nos responsables politiques et religieux d’être audacieux pour contrer l’épidémie nationale de violence par armes à feu. »

 

Retour en page d'accueil
Retour vers Claudine Castelnau
Vos commentaires et réactions

 

 

haut de la page

cron  

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : Gilles Castelnau
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque.