Protestants dans la Ville

Page d'accueil    Liens      

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français

Libres opinions

 

 

Le « Westar Institute »

 

11 août 2004

Le « Westar Institute » est une association sans but lucratif
, ne dépendant d'aucune Église ni institution religieuse, ne défendant aucun point de vue religieux particulier et n'ayant pas d'autres ressources que les cotisations de ses membres. Il a pour but l'étude indépendante et de niveau universitaire de la littérature religieuse. Il promeut la collaboration entre chercheurs et s'efforce d'en communiquer les résultats le plus largement possible au grand public.

Jusqu'à récemment, l'essentiel des connaissances bibliques et théologiques demeurait caché du public dans le huis clos des thèses universitaires. Leurs résultats était considéré comme trop choquant et inaccessible à la compréhension des laïcs.
D'ailleurs les théologiens craignant les ennuis qu'auraient pu leur attirer des conflits avec les autorités ecclésiastiques, ne publiaient leurs recherches que dans les revues confidentielles destinés à leurs pairs et les Églises décidaient souvent elles-mêmes quelles informations elles croyaient leurs paroissiens « prêts » à entendre.

Le Westar Institute, par ses nombreuses publications et ses programmes de recherche comme le « Jesus Seminar », a donc ouvert de nouvelles avenues dans le monde de la réflexion spirituelle.
Ce sont désormais plusieurs milliers de théologiens, de prêtres, de pasteurs et d'autres personnes, qui se nomment eux-mêmes « Compagnons », qui s'expriment librement et sans contrainte sur toutes les questions qui se posent de nos jours dans les domaines biblique et doctrinal.

Le Westar Institute promeut un travail communautaire et oecuménique et recherche un consensus dans les résultats. Les théologiens participants sont invités à prendre leurs délibérations en public et à en publier les résultats dans un langage simple et non technique, destiné à une large audience.
Le Westar Institute publie de nombreux articles (en anglais).
Plusieurs sont publiés en français sur ce site

 

 

.

 

Le « Jesus Seminar »

 

Le Westar Institute a fondé le « Jesus Seminar » dans le but de renouveler la recherche concernant le Jésus historique et d'en apporter les résultats à un large public.

Le « Jesus Seminar » fut fondé en mars 1985 à Berkeley, Californie, sous la présidence du professeur Robert W. Funk, qui déclara alors :

Nous sommes sur le point de nous engager dans une entreprise d'importance capitale. Nous allons rechercher tout simplement mais rigoureusement la voix même de Jésus, les paroles qu'il a effectivement prononcées. Notre recherche va évidemment toucher au sacré et provoquer l'hostilité de beaucoup, dans notre société, qui crieront au blasphème.
Nous ne reculerons pourtant pas devant ces dangers, d'une part parce que nous sommes des professionnels et d'autre part parce que la question de Jésus se pose à nous comme le mont Everest se dresse devant les alpinistes.

Ce jour-là, trente théologiens acceptèrent de relever le défi. Actuellement, ce sont plus de deux cents spécialistes qui les ont rejoints. Il ont pris le titre de « compagnons ». Ils se réunissent deux fois par an pour discuter les articles de fond qu'ils ont préparé et qu'ils se sont mutuellement communiqué à l'avance. La discussion de chaque parole ou acte de Jésus ainsi étudié débouche sur un vote indiquant le degré de fiabilité que le groupe croit pouvoir lui attribuer.

L'étude sur les paroles de Jésus dura de 1985 à 1991 et fut publiée sous le titre « The Five Gospels : The Search for the Authentic Words of Jesus » (Les cinq Évangiles, la recherche des authentiques paroles de Jésus).

 

.

 

La méthode du vote au « Jesus Seminar »

 

Les compagnons du Jesus Seminar pratiquent la méthode du vote systématique afin de déterminer s'ils sont parvenus à un consensus sur un point précis.

La méthode traditionnelle, qui est d'étudier d'abord chacun chez soi, de publier ses idées dans une revue théologique et d'attendre les réactions des autres théologiens, est terriblement lente, éprouvante et ne résout généralement guère les questions.
La méthode du Jesus Seminar est que chacun colorie les textes des paroles et des actes de Jésus qui sont en discussion d'une couleur indiquant son degré de certitude :

rouge pour une grande certitude d'authenticité,
rose pour une certitude d'authenticité atténuée
gris pour une modeste certitude d'inauthenticité
noir pour une absolue certitude d'inauthenticité.

On vote ensuite et la majorité l'emporte.

Le grand public, en effet, n'est en général guère intéressé par les subtilités des discussions et souhaite plutôt connaître le résultat qu'on lui propose. C'est ce que fait le Jesus Seminar.

Exemple des actes de Jésus
Les compagnons ont étudié de 1991 à 1996, 387 récits des évangiles décrivant 176 actes de Jésus, de Jean-Baptiste, de Simon Pierre et de Judas.
10 reçurent la couleur rouge (indiquant que les compagnons avaient un haut degré de certitude concernant l'historicité de l'acte en question).
19 reçurent la couleur rose (indiquant que l'acte était probablement historique).
Les actes rouges ou roses étaient donc au nombre de 29, ce qui correspond à 16 % du total des 176 actes. Ce chiffre est légèrement inférieur à celui de l'authenticité des paroles de Jésus (paraboles ou aphorismes) qui se montait à 18 %.

Ceux qui croient que la Bible est, telle quelle, la parole de Dieu, trouveront que ce chiffre de 16 % d'historicité est ridiculement bas. Mais ce résultat ne surprendra pas les biblistes dont la recherche se veut objective et non pas prédéterminée par des considérations religieuses.
Il est, en effet, indispensable de savoir si on prend parti sur des bases religieuses ou scientifiques.

Les principaux résultats du Jesus Seminar sont publiés ici en français.

 

Traduction Gilles Castelnau

 

 

Retour
Vos commentaires et réactions

 

haut de la page

 

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : Gilles Castelnau
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque.