Protestants dans la Ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français

 

Quitter sa paroisse ?

 

ProgressiveChristianity.org

 

Gretta Vosper

pasteur de l'Église unie de West Hill au Canada



traduction Gilles Castelnau

 

 

25 mars 2021

Question

Je suis anglicane mais, j’ai accepté le concept d’un Dieu non-théiste (sur ce site) mais je ne suis plus à l’aise avec le langage vieux jeu de ma paroisse actuelle. Mais si je la quitte, je perds mon « église de famille », mes relations et mes activités diverses où s’exprime mon amour de Dieu.
Que puis-je faire ?

 

Réponse de Gretta Vosper

Il est terrible de prendre conscience du fait que vous n’êtes plus attirée à une communauté de foi par la foi de cette communauté.
Votre question a, sans doute, été posée avant le confinement du Covid qui a, lui-même, distendu vos liens avec votre « église de famille ». Il y a, sur internet, mille possibilités de connexion avec toutes les paroisses du monde entier.

Je vous suggère de saisir cette occasion d’en découvrir une qui correspondrait à votre spiritualité. Elle vous ouvrirait à des fidèles qui demeurent peut-être loin de chez vous mais qui sont plus proches de vos idées.

L’église de West Hill dont je suis pasteure réunit des fidèles de toute l’Amérique du Nord, du Royaume Uni et de l’Afrique. Le monde est désormais à nous, disent-ils. Et de nombreuses communautés qui vivent actuellement de façon virtuelle à cause du Covid, demeureront online quand les confinements seront terminés ou réduits.

Et puisque vous aimez être engagée dans la vie des activités d’Église, je vous suggère aussi de chercher celles qui vous conviennent, en dehors de la liturgie du culte ou de l’instruction religieuse dans des communautés qui se libèrent des affirmations religieuses doctrinales et s’occupent davantage des questions humaines.
Si vous trouvez votre place dans ce genre de ministère, vous pouvez vous y intégrer. Et vous n’êtes pas obligée d’abandonner les activités qui vous procurent déjà joie et épanouissement ; vos amis avec qui vous y collaborez seront d’ailleurs peut-être intéressés de vous y accompagner.

De toutes façons, en dehors de l’Église, il y a de nombreuses communautés dont les activités ont besoin d’aide : depuis les banques alimentaires jusqu’à l’aide aux femmes battues, aux centres aérés pour enfants et à l’aide à la lecture et à l’alphabétisation. Elles peuvent toutes vous permettre de valoriser vos goûts et vos dons personnels tout en vous connectant à la grande puissance d’amour qui est à l’œuvre dans le monde.
Dans votre recherche de nouveaux ministères, soyez ouverte aux nouveaux amis que vous y rencontrerez. Ils seront peut-être différents de ceux auxquels vous étiez habituée, mais dans un commun service, vos cœurs seront proches et vous découvrirez qu’ils battent d’un commun rythme.

 

Retour vers Gretta Vosper
Retour vers libres opinions
Vos commentaires et réactions

 

 

 

haut de la page

 

   

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : Gilles Castelnau
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque.