Protestants dans la Ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français

Libre opinion



 

Méfiances

 

 

Gilles Carbonell


 

28 décembre 2020

Il y a quelque temps, j’écrivais « Arrêtons d’en parler et faisons-le ! »

À quel propos, cette invite ? Eh bien, c’était à propos des innombrables textes, articles, éditos, livres, discours, qui disent constater que les rituels et le vocabulaire des églises ne font plus recette, et que de plus en plus nombreux sont ceux qui ne veulent plus entendre les rites liturgiques, les prières, les cantiques, dont ils trouvent les paroles complètement dépassées et ridicules, pour ne pas dire agaçantes ou culpabilisantes.

Je disais « Arrêtons d’en parler et faisons-le ! » J’aurais dû ajouter « et c’est urgent » ! C’est urgent parce que l’état des lieux est affligeant.

Voici quelques remarques sur la liturgie de nos cultes.

Et des réflexions provenant d’un cabinet de psychanalyste, situation thérapeutique où il arrive souvent que soient explorées des pistes spirituelles :

 

 

 

Yolande Mille

psychanalyste

 

• Dieu moral, Dieu peut faire payer, Dieu peut être dit en colère et je ne veux pas augmenter ma culpabilté.

• Qu'est-ce que je peux en attendre si je me questionne sur un Dieu, alors que je ne l'ai jamais fait avant ? Culpabilité à demander de l'aide. En ai-je le droit, alors que, jusqu'à présent, j'y ai toujours vu des traditions stupides.

• Demander pardon : quelle horreur !

• Pas envie d'un Dieu le père. J'ai mon passé avec un père cela suffit.

• Pas envie d'entendre que je suis pécheur, que je fais des erreurs, ça me regarde !

• Quel lien entre un Dieu et la mission d'améliorer le monde ? Mon utilité ! Je veux bien en avoir une mais quel lien avec un Dieu ?

• Pourquoi son existence me donnerait-elle une identité/mission dans ma vie ?

• Face aux tribulations il m'aide en quoi ? En quoi je vais mieux les traverser, voire en sortir victorieux ?

• Pas envie de porter une croix.

• Pas envie de commencer à croire car je n'ai pas envie d'épreuves envoyées par Dieu.

• Être testé me fait peur ! (Foi mise à l'épreuve dans la tradition catholique)

• Pas envie que mon salut ne dépende pas de moi. Je suis autonome et responsable.

• Pas envie d'être assisté, ni porté, dépendant. Indignité.

• Il existe peut-être mais pas dans l'ordinaire. C'est au-delà ! C'est juste pour l'Après...

• Pas besoin d'être bon pour être aimé ?

• L'opposition du Bien et du Mal me semble infantile !

• Envie d'être libre, si je crois en un Dieu comment puis-je l'être encore ?

• Si je viens de lui, pourquoi ai-je besoin de lui ? À l'Image et à la Ressemblance devrait suffire , non ?

C’est édifiant ! Quelle image de Dieu s’est installée dans les consciences ! Alors qu’attendons-nous pour adopter une autre façon de parler de lui ?
Puissent ces réflexions, provenant de personnes en souffrance et essayant de trouver de l’aide, nous faire tous remettre en question des choses, paroles, rituels, expressions, qui seraient non essentielles à un christianisme vraiment inspiré par le Christ.

 



Retour vers Gilles Carbonell
Retour vers "libres opinions"

Vos commentaires et réactions

 

haut de la page

 

   

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : Gilles Castelnau
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque.