Protestants dans la Ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français

 

 

 

 

 

Questions - réponses

 

 

Gilles Castelnau

 

Sur le site Questions-Réponses de Yahoo mille questions et dix-mille réponses

surgissent, s'entrecroisent et disparaissent

Je me hasarde et je plonge dans la vague

Voici quelques unes de mes réponses dans la rubrique religieuse

 

Un ami en a même fait un livre que je ne saurais trop recommander

 

 

17 novembre 2014

Question

Quelle est la meilleure méthode pour parler de sa religion à d'autres.....?

 

 

 

Réponse

S'intéresser premièrement à la religion ou la philosophie de l'autre, la comprendre, l'apprécier jusqu'à être capable de l’expliquer à vos enfants aussi bien que si c’était l’« autre » qui le faisait.
Alors et alors seulement l'« autre » s'intéressera à la vôtre.

 

 



 

.


 

Question

Doit-on renier l'existence de Jésus?

 

 

 

Réponse

On peut nier les titres que les premiers disciples ont donné à Jésus (Christ, Fils de l'homme, Seigneur, rabbi).On peut lui en donner d'autres : sage, prophète, révolutionnaire...
Mais on ne peut pas nier qu'un homme nommé Jésus ait existé en Galilée et à Jérusalem aux environs de l'an 30.
En effet dans les années 50, donc 20 ans seulement après son existence, on a le témoignage de Paul qui, certes, ne l'a jamais connu mais qui dit avoir rencontré des gens qui l'ont connu : Pierre et Jacques notamment.
On n'imagine pas qu'en 20 ans ait pu se développer un récit mythologique concernant un être qui n'aurait jamais existé.

 

 



 

.


 

Question

Quelles sont les fonctions de la prière ?

 

 

 

Réponse

La prière ne doit pas être une succession de demandes adressées à une Personne divine toute-puissante capable d'intervenir de manière souveraine dans l'histoire des hommes pour en modifier le déroulement selon ses idées. Un tel Dieu n'existe évidemment pas.
Elle ne doit pas être non plus une litanie d'adoration, de félicitations, de valorisations répétant à Dieu qu'il est le plus grand, le plus beau, le meilleur. Un Dieu à qui cela plairait serait aussi insupportablement prétentieux que le sont les maharadjas hindous ou les princes arabes.
Mais on peut entrer pour un moment en méditation paisible où l'on s'efforce de regarder notre vie et celle du monde avec le regard de Dieu, comme Jésus nous l'a appris : dans la paix, la non condamnation, l'espérance, le sourire d'amour. On entre ainsi en communion avec le grand Dynamisme créateur animant l'univers et régénérant toute vie : cela nous apaise, nous tonifie, nous rend plus humains et plus vivants.

 

 



 

.


 

Question

Quelle est la preuve irréfutable que le coran est VRAIMENT la parole de Dieu?

 

 

 

Réponse

Si quand vous lisez un livre religieux, le Coran, la Bible ou autre, vous sentez un souffle venu du plus profond de votre cœur vous apaiser, vous rendre plus humain, plus sympathique et compréhensif avec votre entourage, vous libérer de votre instinct de prétention, d'angoisse, de sentiment d'infériorité ou de supériorité, approfondir votre communion avec l'humanité, les animaux et la nature entière, alors c'est - pour vous - la preuve irréfutable que la Parole de Dieu vous a parlé par ce livre.

 

 



 

.


 

Question

La vie éternelle ? Pour quoi faire ?

 

 

 

Réponse

L'affirmation de la vie éternelle est affirmation de votre transcendance : vous êtes plus que vous pensez, vous être moins minable que l'on ne dit de vous. Et il en est de même pour les autres.

 

 



 

.


 

Question

Qui a déjà étudié l'Islam?

 

 

 

Réponse

Il est toujours bien d'avoir un peu d'instruction. Il est toujours bien d'avoir quelques idées sur la religion, la philosophie, les opinions de vos concitoyens. Cela vous ouvre à une vie citoyenne fraternelle.

 

 



.


 

Question

Juifs , chrétiens , musulmans face à Yahweh , à Éternel et à son fils Jésus , à Allah (divinités imaginaires ) pensez au Jugement Dernier !

 

 

Réponse

Jésus n'a jamais dit qu'on serait jugé pour des opinions théologiques ou l’appartenance à une religion.
Par exemple lorsqu'il s'est occupé du serviteur du centurion romain il n'a pas demandé à celui-ci de renoncer à Zeus ou à Mitra de même pour la femme syrienne sans doute disciple de Baal.
D'ailleurs il a été élevé dans une famille tolérante : Joseph et Marie ont reçu sans problème les mages et leurs offrandes alors qu'ils étaient d'une religion astrologique interdite par la loi de Moïse.

 


 

.


 

Question

Qui pourrait m'expliquer en peu de mot ce que c'est l'ascension et si vraiment elle a eu lieu ?

 

 

Réponse

Le récit de Luc dans les Actes est une image symbolique destinée à affirmer que Jésus appartient au monde de Dieu et que tout son message, la grande réforme qu'il a apportée du judaïsme fondamentaliste de son époque, fait partie du dessein, de la volonté de Dieu, alors que les pharisiens disaient évidemment le contraire. Le monde de Dieu était considéré à l'époque comme « en haut », au « ciel » et pour dire que Jésus rejoignait lemonde de Dieu on disait qu’il « montait au ciel ».

 


 

.


 

Question

Que penses tu de Dieu?

 

 

Réponse

Je pense que Dieu n'est pas une personne demeurant en dehors du monde, au ciel, tout-puissant capable d'intervenir dans la vie des hommes selon ses propres prises de position.
Je pense qu'au contraire, Dieu est un Esprit saint, un Souffle, un Dynamisme créateur suscitant un élan vital en « tout ce qui respire », en nous comme en en chacun de nos prochains.
Je pense que ce n’est pas seulement avec mes propres forces que je dois vivre, car la Force que donne Dieu se mêle à ma propre force.
Ce n’est pas avec mes seules propres idées que je dois penser car l’élan de Dieu se mêle à elles pour les réorienter.
Dieu est en moi, il est plus que moi, il n’agit pas sans moi.

 


 

.


 

Question

Comment peut-on croire en Dieu alors qi'il n'existe pas?

 

 

Réponse

On peut croire en Dieu parce qu'il existe.
Il y a en effet des Dieux qui n'existent pas : une personne toute-puissante demeurant « au ciel » et intervenant de manière souveraine dans l'histoire des hommes pour accomplir sa volonté : il est clair qu'elle n'existe pas.
Mais un Esprit qui fait monter en nous son élan de vie, son souffle qui se mêle à notre souffle et nous fait résister aux forces destructrices, il est clair qu'il existe.
Ce serait prétentieux de dire que nous sommes personnellement assez courageux et forts pour tenir le coup alors que nous avons puisé en nous la Force divine qui renforcer notre propre force.

 


 

.


 

Question

L' "homme" disparaîtra- t'- il un jour de la terre?

 

 

Réponse

La terre et donc la vie disparaîtront, dit-on, dans environs 5 milliards d'années. La terre existe avec la vie depuis 5 milliard d'années.
Donc nous sommes à mi-chemin de l'histoire de la vie.
Dans 5 milliards d'années, les hommes auront autant évolué par rapport à nous aujourd'hui, que nous avons évolué depuis l'amibe originelle.
Il y aura donc autant de différence entre nos lointains descendants et nous aujourd'hui qu'il y en a actuellement entre nous et les amibes.
Cela pose d'ailleurs des questions théologiques : que penseront-ils de Jésus-Christ qui sera, à leurs yeux, comme une amibe pour nous ?

 


 

.


 

Question

Qu'est-ce que vous pensez du nouveau pape?

 

 

Réponse

Il me fait penser, dans son désir de modernisation de son Eglise catholique, à Jean XXIII qui a fait le concile de Vatican II. Ce qu'il fait est certainement bien.
Mais il doit lutter contre tous les évêques horriblement réactionnaires qui ont été malheureusement nommés par Jean-Paul II et Benoît XVI et qui s'opposent tant qu'ils peuvent à toute modernisation de l'Eglise catholique.
Il réagit aussi contre la puissance de la Mafia et celle-ci le menace de mort (ce qui est réellement dangereux). Ce qu'il fait là est également très bien pour l'Italie.
Je pense qu'il démissionnera avec sagesse dans quelques années, la vieillesse arrivant, et qu'il laissera à son successeur une situation assainie.

 


 

.


 

Question

Le diable n'a pas persisté dans la vérité, peut on en dire autant des religions ?

 

 

Réponse

Ce ne sont pas « les religions » qui persistent ou non... Les religions ne sont jamais que des idées que l'on trouve dans des bouquins. Une « religion » n'a aucune puissance en elle-même. Ce sont les hommes qui agissent « au nom » des idées religieuses qui persistent, agissent, font le bien ou le mal, concrétisent ce qu'ils appellent « leur religion ».
En fait ce sont les fidèles qui laissent faire les dirigeants qui sont responsables. On a les dirigeants qu'on mérite, qu'on accepte et... qu'on entretient.

 


 

.


 

Question

Pourquoi toutes ces divisions entre les chrétiens (catholiques, orthodoxes et protestants) ?

 

 

Réponse

Le protestantisme est né en 1517 lorsque Luther a affiché ses 95 thèses sur la porte de la chapelle de Wittenberg critiquant les « indulgences ».
Les indulgences étaient de l'argent que les fidèles donnaient pour construire Saint-Pierre de Rome et en échange l'accès au paradis leur était accordé.
En 1521 à la diète de Worms le pape et l'empereur ont fait comparaître Luther et lui ont dit de se soumettre à la double autorité de l'Eglise et de l'Empire.
Il a dit qu'il faudrait le convaincre par des raisonnements compréhensibles car il n'obéissait pas aveuglément.
Le pape l'a excommunié et l'empereur l'a mis au ban de l'Empire.
Mais toute l'Allemagne s'est soulevée en sa faveur et toute l'Europe du Nord. La mentalité des pays latins du sud (habitués à une autorité) et des pays protestants du nord (habitués à la libre réflexion) est très différente. C'est la différence entre le protestantisme et le catholicisme.

L'orthodoxie est encore autre chose. Voyez la Russie, la Serbie, la Grèce : la mentalité est différente de l'Europe catholique comme de l'Europe protestante.

 


 

.


 

Question

Quelle différence il y a-t-il entre une messe catholique et un culte dans une église protestante réformée ?

 

 

Réponse

Dans la messe les prières sont toujours les mêmes, dans une langue qui date du Moyen Age.
Dans le culte les prières sont renouvelées en permanence en langage actuel à la liberté du pasteur.
Dans la messe le centre est le Sacrement de l'Eucharistie qui a une connotation magique, qui transmet automatiquement la Présence divine directement dans l'estomac des fidèles par la « pouvoir » du prêtre.
Dans le culte, il n'y a communion qu'une fois par mois et cela n'a rien de magique : c'est revivre le dernier repas de Jésus. Dieu n'y est pas davantage présent qu'à un autre moment.
Dans la messe l'homélie du prêtre explique un élément de la Doctrine catholique avec des citations des saints, des papes et de la Bible. Elle n'est jamais discutable. Dans le culte la prédication du pasteur est libre, personnelle et discutable. Les gens en discutent librement à la sortie entre eux ou avec le pasteur : les protestants protestent toujours.

 

 

.

 

 

 

Question

Pourquoi un chrétien devrait fuir la présomption?

 

 

Réponse

Si la présomption est s'imaginer que notre propre force, notre propre volonté sont suffisantes pour affronter les forces du mal et la dépression environnante, alors un chrétien la fuit car en réalité notre force est renforcée par la Force créatrice de Dieu en nous, et notre volonté est réorientée par l'Esprit de Dieu en nous.

 


 

.


 

Question

Est-il vraiment important de prier pour que le Royaume de Dieu vienne?

 

 

Réponse

Oui, car cela nous fait entrer dans le grand mouvement créateur de Dieu et cela nous évite de nous laisser aller à accepter le Royaume de ce monde, c'est-à-dire l'état de fait courant.

 


 

.


 

Question

Dans quelle circonstance l’esprit saint a-t-il été répandu de façon plus abondante?

 

 

Réponse

L'Esprit saint est le Souffle créateur de Dieu qui fait vivre « tout ce qui respire » (Psaume 150). Son Souffle se mêle toujours à notre souffle pour le renforcer et le réorienter. Evidemment il fonctionne mieux si on le laisse faire : Paul disait fort justement : « n'éteignez pas l'Esprit » !
Mais il n'y a pas de circonstance plus favorable, ni de « sacrement », ni aucune condition, car Dieu fait vivre tous les hommes, même ceux qui n'ont pas une théologie conforme aux autorités de l'Eglise !

 


 

.


 

Question

Si quelqu'un n'a pas réussi a' savoir si dieu existe vraiment, ou pas durant sa vie.... apres ses recherches serieuses, alors son destin sera l'enfer, ou le paradie?

 

 

Réponse

Jésus a dit clairement qui méritait le « feu éternel » : ceux qui n'ont pas aidé leur prochain et pas du tout ceux qui n'ont pas adhéré à telle ou telle doctrine, à telle ou telle religion :

Matthieu 25.41 :
Le roi dira à ceux qui seront à sa gauche :
- Retirez-vous de moi, maudits ; allez dans le feu éternel qui a été préparé pour le diable et pour ses anges.
Car j'ai eu faim, et vous ne m'avez pas donné à manger ;
j'ai eu soif, et vous ne m'avez pas donné à boire ;
j'étais étranger, et vous ne m'avez pas recueilli ;
j'étais nu, et vous ne m'avez pas vêtu ;
j'étais malade et en prison, et vous ne m'avez pas visité.
Ils répondront aussi :
- Seigneur, quand t'avons-nous vu ayant faim, ou ayant soif, ou étranger, ou nu, ou malade, ou en prison, et ne t'avons-nous pas assisté ?
Et il leur répondra :
-  Je vous le dis en vérité, toutes les fois que vous n'avez pas fait ces choses à l'un de ces plus petits, c'est à moi que vous ne les avez pas faites.

Evidemment, comme il est clair que tout le monde a mérité le « feu éternel », on comprend bien que Jésus veut empêcher à quiconque de se croire juste et... que personne n'ira en enfer !

 


 

.


 

Question

Les croyances Sumériennes sont elles l'origine des religions monothéistes?

 

 

Réponse

Vous plaisantez ! les textes sumériens parlent des 36000 Dieux qui contemplent les humains ! Le monothéisme est né aux 6e - 5e siècles av JC lorsque Cyrus, le roi de Perse, s'est montré dirigeant tolérant et bon pour tous les peuples du Moyen-Orient, y compris Israël. On a pensé alors qu'il y avait sans doute pareillement un Dieu unique pour tous les peuples. C'est notamment le 2e Esaïe (Esaïe chapitres 40 à 55) qui a développé pour la première fois cette idée.

 


 

.


 

Question

Quelles différences faite vous :
1- Dieu a créé l'enfer pour y mettre les récalcitrants , à qui il """envoyait"" Satan
2- Staline a créé le goulag pour y mettre les récalcitrants , à qui il "envoyait" l e K.G.B.

 

 

Réponse

Vous avez tout à fait raison, la ressemblance est frappante.
Les gens imaginent Dieu à leur image. Ceux qui ont une idéologie dominatrice et féroce, pensent que s'ils étaient Dieu ils feraient des choses atroce comme celles qu'ils voudraient faire aujourd'hui et qu'ils ne peuvent faire que lorsqu'ils ont le pouvoir comme Staline dont vous parlez. Le Dieu féroce dont vous parlez sort de ces cerveaux malades. Heureusement, si vous lisez les évangiles, vous constatez que ce Dieu qui est celui des pharisiens, les opposants de Jésus, est désapprouvé complètement par Jésus. Tant mieux.

 


 

.


 

Question

Pourquoi prier Dieu si il sait à l'avance ce dont nous avons besoin?

 

 

Réponse

L'évêque anglican américain John Spong disait :

Je n’aime pas employer le mot de « prière » car il est habituellement compris comme l’attitude de celui qui apporte une demande au Dieu théiste qui est dans le ciel.
C’est un mot qui a fait faillite et qui ne peut plus être sauvé.
Par contre je pense que la prière est communion avec le divin, le sacré, le transcendant, la puissance de vie, le Fondement de l’Être et peut-être la source de l’amour.
Je n’entre pas en communion avec Dieu pour obtenir une faveur divine ou pour me lancer dans une de ces flatteries religieuses qu’on appelle « louange » ou « adoration ».
Je découvre Dieu en moi et je m’ouvre à sa présence. Je ne sépare pas la prière de la vie. Elle n’est pas quelque chose que l’on fait, elle est une manière d’être.

 


 

.


 

Question

Comment Jésus a-t-il montré l’importance de prier pour les autres?

 

 

Réponse

Jésus n'a pas tellement parlé de la prière dans les évangiles. Il a plutôt montré la présence créatrice que nous sommes invités à leur manifester. La prière en est évidemment un symbole, mais pas plus. Celui qui est défavorisé est certainement bien content qu'on prie pour lui ! mais surtout qu'on l'aide !

 


 

.


 

Question

Pourquoi Jésus déclare-t-il heureux ceux qui sont doux de caractère?

 

 

Réponse

Il proposait une nouvelle manière de penser et de vivre. Dans le Sermon sur la Montagne que vous citez il énumère des commandements et des affirmations paradoxales et utopiques comme celle-là. A son époque dans l'Empire romain on aurait eu plutôt tendance à dire « heureux les puissants et les violents ils réussiront » Plutôt que de se focaliser sur ces paroles il faut essayer de les transcrire en langage d'aujourd'hui dans la culture de notre milieu de vie.

 


 

.


 

Question

Que vous inspire ce passage biblique fasant intervenir Marthe et sa soeur, Marie ?

 

 

Réponse

Il faut lire tout le passage qui inclut la parabole du bon Samaritain : Le Samaritain s'active pour aider le blessé à la différence du prêtre qui se concentre sur son ministère religieux. On comprend que Jésus valorise l'action concrète plus que l'attitude purement religieuse. Mais ensuite Jésus valorise Marie qui se contente d'écouter la Parole de Dieu à la différence de Marthe qui s'active pour un service important. On comprend alors que Jésus valorise l'écoute religieuse plus que l'action concrète. L'opposition de ces deux textes est frappante.

 


 

.


 

 

Question

Dans le christianisme, satan peut il agir indépendamment de la volonté de Dieu ?

 

 

Réponse

Le christianisme est un monothéisme : il n'y a pas d'autre Dieu que Dieu. Il n'y a aucune autre puissance céleste : Satan, les anges, les démons, les djinns, les farfadets, les fées, les fantômes, les chérubins, les séraphins, les marabouts, les sorciers n'ont aucune puissance.
Ou plutôt n'ont pas d'autre puissance que celle que notre petite tête leur attribue, car celle-là est illimitée !

 

 



 

.


 

Question

L'enfer?cela serait quoi pour vous? qui il y a t-il de plus horrible que de regarder des enfants mourir?

 

 

 

Réponse

L'enfer, punition illimitée, dont parlent avec sérieux certains dirigeants de religions, est une invention atroce.

Elle ne peut naître que dans le cerveau malade d'hommes assez pervers pour vouloir le mal de leur prochain sans pardon possible.

Elle ne peut naître que dans le cerveau de ceux qui pensent que s'ils étaient eux-mêmes tout-puissants ils tortureraient volontiers ceux qui ne pensent pas comme eux. Et ils imaginent un Dieu aussi méchant qu'eux.

Dis-moi ce que tu crois, le Dieu que tu imagines et je te dirai qui tu es au fond de toi !

 

 



 

.


 

Question

Qui est jésus?

 

 

Réponse

Jésus était un homme du 1er siècle en Palestine qui a proposé une réforme du judaïsme fondée sur un retour aux grands prophètes d'Israël (Esaïe, Osée, Amos, Michée, Jérémie, Ezéchiel).
Il disait de la part de Dieu des choses étonnantes qu'aucun dirigeant juif ou de la religion romaine ne disait jamais :
Aimez vos ennemis
Ne vous faites pas de souci pour le lendemain, Dieu en aura soin.
pardonnez et l'on vous pardonnera
Courage, lève-toi et marche
Va en paix
Que celui qui est sans péché lui jette la première pierre
Ce n'est pas la nourriture qui entre dans sa bouche qui souille un homme, ce sont les paroles qui en sortent.
Heureux ceux qui ont le cœur pur, ils seront appelés Fils de Dieu.

Un tel dynamisme créateur jaillissait de lui que des disciples se sont manifestés - et se manifestent toujours 2000 ans après - et que des ennemis se sont levés et l'ont fait condamner et mettre à mort car les fondamentalistes tiennent à ce qu'on obéisse à leurs règlements et les autorités de l'Etat n'aiment pas qu'on soutienne les défavorisés.

 

 



 

.


 

Question

Est ce que satan existe?

 

 

Réponse

Le mot « Satan » n'est pas un nom propre mais un titre en hébreu qui désignait « l'accusateur » dans le cercle divin (voir le livre de Job).
Le Satan n'a aucun pouvoir dans la Bible hébraïque sinon celui d'accuser, de culpabiliser.
Dans cette mesure il me semble qu'il y a plus que jamais un petit « satan » dans la tête des Français du 21e siècle !

NB. Si vous parliez du « diable », je vous dirais que c'est alors dans le Nouveau Testament et que ce titre est lui qui signifie Zizanie, déviation, tentation. La Zizanie d'Astérix en est un exemple parfait !
Mais dans la Bible le « diable » n'a aucun rapport ni avec l'enfer ni avec les démons : cela c'est une idée médiévale.

 

 



 

.


 

Question

Pourquoi la création a t-elle été livrée au malin ?

 

 

Réponse

Quand on regarde la vie du monde - et notre propre vie - on constate évidemment qu'il y a du bon et du moins bon. On se demande d'où cela vient, surtout quand on pense comme les juifs et les chrétiens que Dieu est bon.
Alors la tentation est le dualisme : imaginer un Dieu méchant. Cela ne se trouve pas dans la Bible qui est très monothéiste. Mais certains croient en un Dieu mauvais (Le Malin, Satan, Diable, Lucifer…) ce qui leur donne une explication. (Et les décharge de leur responsabilité personnelle !)

D’où des phrases comme celle que vous sortez de son contexte et qui semble donner raison aux dualistes.

 


 

.


 

Question

Que se passe-t-il au M-O c'est un conflit politique ou religieux?

 

 

Réponse

Ce n'est ni politique ni religieux !
Ce sont, comme en Afrique, des conflits ethniques ; les chefs de guerres indifférents au bien commun et soucieux de leur seul intérêt, des hommes sadiques, dominateurs, avides de femmes et d'argent...
Ils utilisent ce qu'ils peuvent pour justifier leur folie : fantasmagorie des Américains, des Occidentaux, des sunnites, des chiites, des wahabites, des athées, des homosexuels...

 


 


Retour
Vos commentaires et réactions

 

haut de la page

 

æ  

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : Gilles Castelnau
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque.