Protestants dans la Ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français

Progressivechristianity.org


Van Gogh « Les Souliers »


Spiritualité et religion


 

Matthew Fox

prêtre de l'Église épiscopalienne de Calfornie

 

 

voir sur ce site
Matthew Fox, Le Christ cosmique La Grâce originelle

traduction Gilles Castelnau

1er septembre 2017

J’ai eu récemment une discussion intéressante avec un interlocuteur d’une trentaine d’années qui voulait parler de spiritualité mais semblait ne pouvoir la situer que comme une religion. Alors qu’il tournait le dos à toute religion comme beaucoup de gens de sa génération.
Il ne parvenait pas à situer la spiritualité dans la vie quotidienne alors qu’il se préparait pourtant à exercer une profession de médecine alternative (médecine chinoise)

J’ai cherché à l’amener à considérer celle-ci comme une vocation à la spiritualité, un appel au service, mais il s’y montrait très hésitant.

Je lui ai demandé quel était son tableau favori et il m’a immédiatement répondu : « Les "Souliers" de van Gogh, « parce que c’est un sujet si ordinaire. Les chaussures nous accompagnent quotidiennement. Je m’identifie à ces "Souliers" et j’aime ce tableau. »

Il y était. La spiritualité est la prise de conscience de la profondeur des choses, de leur signification et de la relation qui s’établie avec elles. La spiritualité est là dès lors que l’on se sent impliqué, que l’on pénètre les profondeurs.

Dans le cas de ce jeune homme, sa spiritualité s’est éveillée lorsqu’il s’est senti touché par la vue de ces souliers, par leur fabriquant, par leur propriétaire et par le fait que les souliers nous accompagnent à notre travail, vers les êtres que nous aimons ou chez nous.

C’est ainsi que 140 ans plus tard, l’artiste peignant ces souliers et le jeune homme regardant sa peinture, se trouvent en communion dans l’esprit du tableau de ces Souliers.

Le rabbin Heschel dit que le rôle des rites est de « préserver certains instants de rayonnement afin qu’ils vivent dans nos vies. » Un artiste fait cela. Même nos souliers peuvent rayonner d’une éclat qui mérite d’avoir place dans nos vies.

La première question que l’on peut se poser à propos de notre spiritualité est celle-ci :
« Qu’est-ce qui, en vous, suscite le mieux la vie ? »
Dans cette histoire c’était le tableau des Souliers de van Gogh.

Et pour vous ?

 


Retour vers "libres opinions"
Vos commentaires et réactions

 

haut de la page

 

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : Gilles Castelnau
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque.