Protestants dans la Ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français


SpiritualitÉ des images



Josette Ahime (France), Le Port d’Antibes, 1972

 

Musée International d'Art Naïf Anatole Jakovsky

Nice

 

Gilles Castelnau

 

 

5 juillet 2019

Après un assez long trajet sur un trottoir qui monte depuis la Promenade des Anglais le visiteur pénètre dans un parc verdoyant animé de grandes sculptures colorées.

 

a

 

Le musée est fort sympathique. Ses collections se répartissent sur deux étages. Elles proviennent d’une superbe donation de 600 oeuvres par Anatole Jakovsky, collectioneur issu de la petite république de Moldavie.
Elles sont internationales car provenant de quantité de différents pays européens.

 

Ivan Generalic (Croatie), Le Vacher, 1970


Jakovsky se passionnait pour l’art naïf depuis sa découverte du « Palais idéal » du facteur Cheval à Hauterive (Drôme).
On appelle « naïve » cette représentation de la réalité à la manière d’un enfant qui ne tient pas compte des règles de la perspective, ni de l’atténuation des couleurs avec la distance.

 

Jean Kwiatkowski (France) Promenade, 1955


Le peintre naïf jette un regard moqueur et sans méchanceté sur le monde qui l”entoure dont il ne saisit jamais le sérieux.

 

Vincent Haddelsey (Angleterre), Le mariage de la princesse Bétrice de Hollande, vers 1970


Il entraine ainsi le visiteur dans un univers onirique, coloré, paisible et heureux dont on a peine à se détacher.

 

Laetitia (Angleterre), La Ronde, 1979



Retour vers spiritualité des images
Vos commentaires et réaction

 

 

haut de la page

   

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : Gilles Castelnau
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque.