Protestants dans la Ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français


SpiritualitÉ des images


Moi Picasso, Paris 1901

Picasso. Bleu et rose


Musée d'Orsay

exposition en collaboration avec le musée national Picasso-Paris

 

jusqu’au 6 janvier 2019

 

Gilles Castelnau

 

 

28 septembre 2018

Cette très grande et belle exposition entend rassembler l’ensemble complet des peintures et des dessins des deux périodes initales de Pablo Picasso, la « bleue » et la « rose ».

 

Période bleue

En 1901 Pablo Picasso arrive d’Espagne et s’installe à Paris. C’est la Belle époque exubérante dans le beau monde. Mais de jeunes peintres sympathiques viennent de tous les pays d’Europe et s’nstallent à Montmartre. Ils sont faméliques et ne comprennent pas l’atmosphère superficielle – et un peu malsaine – du bonheur ostentatoire que l’on vit dans les beaux quartiers.

 

Mère et enfant, Paris 1901


Ils ressentent au contraire
un sentiment de solidarité avec la réalité de la misère sociale, qu’ils connaissent bien puisqu’ils la partagent. Leur peinture est douce et calme, pas du tout politiquement révolutionnaire car ils sont tous étrangers à la France mais elle est terriblement réaliste.

 

Femme assise au fichu, Barcelone 1902

 

Ce sont Marc Chagall, Amedeo Modigliani, Constantin Brancusi, Kees van Dongen et d’autres, tous installés dans la maison collective du « Bateau lavoir ».
Pablo Picasso est avec eux. Il a 20 ans. Beaucoup de monde s’y presse et l’on sent bien que cet intérêt dépasse la simple curiosité esthétique et que l’on se laisse emporter par la remarquable empathie que manifeste Picasso.

 

La Buveuse d’absinthe, Paris 1901

 

Ce terrible tableau, Picasso le peint juste au moment de la mort de Toulouse Lautrec, alcoolique et addict à l’absinthe...
Le malheur, la souffrance, la déchéance le fascinent.
Tristesse et froideur, disent certains, alors qu’au contraire c’est peut-être le regard de commisération et d’amour que Jésus-Christ portait lui-même sur les plus misérable de ceux qu’il nommait « ses frères »...

 

Portrait de Benet Soler, Barcelone 1903

 

Benet Soler était un ami espagnol de Pablo Picasso. Peintre, lui aussi, mais il gagnait véritablement sa vie comme tailleur. Il aimait les œuvres de Picasso qui, désargenté, lui offrait des portraits de lui-même et de sa famille, en échange de costumes !

 

Période rose

Femme à l’éventail, Paris, 1905

 

En 1904 Picasso rencontre Fernande Olivier. Elle a 23 ans, elle est jeune et belle. C’est peut-être elle qu’il représente ainsi, non pas épanouie de bonheur mais néanmoins le bras levé en signe de salut et de paix. La tristesse devant le malheur du monde s’estompe et Picasso commence à sourire au monde.


Acrobate à la boule, Paris, 1905

 

Et c’est le monde des acrobates, tableaux heureux, montrant la souplesse et l’habileté de ces gens du cirque.

 

Meneur de cheval nu, Paris, 1905-1906

 

Ils ne sont certainement pas joyeux et exubérants mais, à l’aise dans leurs corps, ils ont trouvé l’équilibre tranquille de leur vie.
Picasso n’est plus tragique.

 

Femme au peigne, Paris 1906

Cette période rose ne va pas durer. Le cubisme interpelle Picasso. On le sent pointer avec cette étrange Femme au peigne.

Et l’exposition s’arrête ici.

 


Retour vers spiritualité des images
Vos commentaires et réaction

 

 

haut de la page

   

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : Gilles Castelnau
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque.