Protestants dans la Ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français

Spiritualité

 

John S. Spong

 

Théisme ou athéisme

 

14 juillet 2018

Traduction Gilles Castelnau

 

Question

Que voulez-vous dire lorsque vous affirmez qu’on ne peut plus penser Dieu de manière théiste ?

 

 

Réponse de John Spong

Le théisme a été la première manière de comprendre Dieu. Il définit Dieu comme « un être, peut-être l’être suprême, à la force surnaturelle, extérieur à la vie du monde, demeurant quelque part au ciel et intervenant périodiquement dans l’histoire des hommes pour y accomplir sa divine volonté. »

Ceci est la conception de Dieu la plus fréquente dans la Bible mais non la seule. Dieu y est décrit comme contrôlant le climat capable de provoquer le déluge dans lequel seuls Noé et sa famille ont été sauvés et tous les autres ont été noyés. Ces victimes pourraient-elles adorer un tel Dieu ?

On a aussi dit que ce Dieu théiste a tué les aînés de toutes les famille lors de l’Exode.
On l’a décrit partageant la mer Rouge pour permettre la fuite des Hébreux puis la refermant pour noyer les Égyptiens. Ceux-ci pourraient-ils adorer un tel Dieu ?
Et nous, le pouvons-nous ?

Une telle conception de Dieu ne correspond-elle pas plutôt à celle d’une divinité tribale ?

Je ne pense pas que l’athéisme soit la seule alternative au théisme. Mais je crois que le théisme est une vision inadéquate du divin. Je préfère penser à Dieu comme la Source de la vie qui nous anime tous, comme la Source de l’amour qui nous humanise ou comme le Fondement de l’Etre qui nous rend capables d’épanouir toutes nos possibilités.

Et ces images ne sont pas théistes. Elles ont pour but de dépasser le débat stérile entre athéisme et théisme et de proposer une nouvelle manière de prendre conscience de notre sentiment de la transcendance, du sacré, de Dieu.

Je suis convaincu qu’une telle revision radicale de notre compréhension de Dieu est essentielle pour maintenir demain le christianisme vivant.

J’invite tout le monde à cette Nouvelle Réformation.

 

Retour vers "John Spong"
Vos commentaires et réactions

haut de la page

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : Gilles Castelnau
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque.