Protestants dans la Ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français

 

 

 

Dieu et le cosmos


 


23 septembre 2020

traduction Gilles Castelnau

 


Question

 

J’ai lu le beau livre de l’évêque Spong « Unbelievable » (incroyable). Dans un de ses chapitres il dit que nous sommes forcés de reconsidérer certaines affirmations de notre foi qui avaient été élaborées avant les découvertes récentes de la science, comme par exemple les dimensions de l’univers.
J’ai aussi lu le dernier livre de Neil Degrasse Tyson dans lequel il dit que la dimension de l’univers est de 90 milliards d’années-lumière et qu’il contient 100 milliards de galaxies.
Ma question est : où Dieu se trouve-t-il dans l’univers ? Dieu est-il plus grand que l’univers ? Comment Dieu peut-il être à la fois tellement grand et suffisamment petit pour que nous puissions l’appréhender ?

 

 

 

Réponse


Lauren Van Ham


pasteur et psychologue, Berkeley, Californie

 

Il est vrai que les travaux des universitaires font progresser notre connaissances scientifique du monde en apportant des éléments de preuve, des évaluations chiffrées et des explications intelligentes qui sont intéressants et fort appréciables. Ces nouvelles connaissance mettent évidemment en question les affirmations des antiques sagesses, de leurs textes sacrés et de leurs croyances en astronomie, en géologie, en botanique etc.

Une idée intuitive du cosmos monte aussi en nous lorsque nous observons les étoiles ou contemplons les couchers de soleil.
Nous avons également au plus profond de nous-mêmes des conceptions instinctives du monde émanant de certains rêves, d’anciennes chansons ou de poèmes.

C’est là que je voulais en venir : Dieu est partout dans l’univers parce que Dieu est l’univers. Dieu était déjà dans le Big bang originel. L’univers existe depuis 13,7 milliards d’années ; tout ce qui a existé, tout ce qui existe et existera provient de la même source.
Comme vous le dites, une telle vision peut provoquer en nous éblouissement et vertige jusqu’à... jusqu’à ce que nous prenions conscience que Dieu est dans tout cela.

Carl Sagan a dit : « Nous sommes de la poussière d’étoiles. Nous sommes la conscience du monde. »
Nous sommes avec Dieu co-créateurs du cosmos et ceci nous concerne tous personnellement.

Ma rencontre tranquille avec un corbeau ce matin dans mon jardin a été participation intime avec la Création.
L’émotion que j’ai ressentie en tenant un instant contre moi le bébé d’une amie a été un contact avec a Divinité.
Le grand sentiment de paix qui m’envahit lorsqu’en quittant le bruit de la rue je pénètre dans le silence sacré de la cathédrale est le murmure de Dieu à mon oreille qui me dit que je suis aimée, acceptée et en sécurité.

Dieu est présent dans nos gestes de fraternité, d'amour, d'engagement, promesse aussi de ce qu’il en suscitera encore bien d’autres.

Multiplions de nombreux petits groupes de réflexion pour penser à ces choses. Ils susciteront peut-être à la longue, une nouvelle ambiance dans notre vie sociale où nous nous inclinerons tous devant le Mystère du monde et où nous participerons de tout cœur à sa Vie avec joie et respect.

 

 

Retour vers Lauren Van Ham
Retour vers Spiritualité

Vos commentaires et réactions

 

haut de la page

 

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : Gilles Castelnau
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque.