Protestants dans la Ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français

Connaissance de la Bible

 

 


Quand je dormirai du sommeil

qu'on nomme la mort

 

 

pasteur Charles Wagner

 

 

 

30 octobre 2010

Quand je dormirai du sommeil
qu'on nomme la mort,
c'est dans ton sein que j'aurai mon repos.

Tes bras me tiendront
comme ceux des mères tiennent les enfants endormis.
Et Tu veilleras.

Sur ceux que j'aime et que j'aurai laissés,
sur ceux qui me chercheront
et ne me trouveront plus,
sur les champs que j'ai labourés,
Tu veilleras.

Ta bonne main réparera mes fautes.
Tu feras neiger des flocons tout blancs
sur les empreintes de mes pas égarés,
tu mettras ta paix sur les jours évanouis
passés dans l'angoisse ;
tu purifieras ce qui est impur.

Et de ce j'aurai été moi,
pauvre appa rence, ignorée de moi‑même
et réelle en Toi seul,
tu feras tout ce que Tu voudras.

Ta volonté est mon espérance,
mon lendemain,
mon au‑delà,
mon repos
et ma sécurité.

Car elle est vaste comme les cieux
et profonde comme les mers.
Les soleils n'en sont qu'un pâle reflet
et les plus hautes pensées des hommes
n'en sont qu'une lointaine image.

En Toi je me confie
et je remets tout.

 

Retour
Retour vers Connaissance de la Bible
Vos commentaires et réactions

 

haut de la page

 

ssage  

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : Gilles Castelnau
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque.