Protestants dans la Ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français

Spiritualité

 

 

Foi et doute

 

Faith and doubt

 

Marcus Borg

professeur de théologie à l'université de l'État d'Oregon, États-Unis


1er janvier 2009

Question
Je me sens mal à l’aise à l’égard de certaines doctrines professées dans les Églises. Un chrétien doit-il vraiment croire tout ce qu’on y dit ?

 

Réponse



Je ne crois pas qu’être chrétien soit avant tout croire des dogmes. Il s’agit là d’une déviation de la pensée chrétienne qui a été provoquée, il y a environs 300 ans, par le conflit entre le christianisme traditionnel et les Lumières du 17e siècle (Voltaire, Rousseau, Diderot etc.).

A cette époque un certain nombre de certitudes se sont trouvées mises en question et il en est résulté une malheureuse évolution de la foi. Être croyant a commencé à signifier que l’on tenait pour vraies des choses difficiles à croire et cette attitude déplaçait les problèmes.


Je ne pense pas que Dieu se préoccupe avant tout des croyances que nous avons dans nos esprits  mais ce qui le concerne vraiment est beaucoup plus profond en nous.

Si on comprend que les dogmes et les Écritures de l’Église n’ont pas tellement pour raison d’être qu’on les croie mais sont des jalons balisant une route qui mène au-delà d’eux-mêmes en utilisant le langage de la métaphore, de la poésie et des symboles, alors on commence à entrevoir qu’en réalité la vie chrétienne concerne la présence du sacré en nous.

Le christianisme est une élaboration humaine, comme toutes les autres religions. Le langage par lequel on l'exprime est humain, conditionné par la culture et ce serait une grave erreur que de l’absolutiser.

Je dirai qu’être chrétien est vivre dans la religion chrétienne comprise comme une métaphore du sacré, comme un sacrement du sacré. La religion a pour but principal de nous mettre en communion avec l’esprit ou avec le sacré.
Je comprends Dieu, pour utiliser un langage très abstrait, comme l’Être sans limite. L’important est notre relation avec lui qui va modeler notre manière d’être dans le monde. Si nous comprenons que l’ Être nous donne la vie, nous vivrons sans crainte.

C’est cela la sainteté.

 

 

Traduction Gilles Castelnau


Retour
Retour vers Marcus Borg
Vos commentaires et réactions

 

haut de la page

 

rcus Borg  

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : Gilles Castelnau
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque.