Protestants dans la Ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français


 

Petit catéchisme libéral

 

Gilles Castelnau


 

Leçon 1

Dire Dieu aux enfants

 

 

Dieu est en moi, il est en toi, il est autour de nous

Les enfants ont souvent une idée héritée des cours de récréation où musulmans et évangéliques transmettent la notion dite « théiste » d’un Être tout-puissant, omniscient et omniprésent gérant souverainement du haut du ciel les tremblements de terre et les accidents, les maladies et les morts, promettant le paradis et menaçant de l’enfer. Les enfants ironisent – à juste titre – sur cette notion et l’idée se répand qu’il s’agit bien là du christianisme officiel.

Si l’on veut prendre en compte ces idées préconçues qui font obstacle à une saine approche de l’Évangile et de la Bible, il convient sans doute de commencer notre réflexion religieuse par la grande question de « Dieu ».

Il faudrait aider les enfants à découvrir l’idée d’un Dieu que l’on évitera de présenter comme un Être personnel qui les regarde du haut du ciel mais comme la présence divine omniprésente au plus profond d’eux-mêmes et des autres. Dieu n’est-il pas partout, infini, présent en « tout ce qui respire » et au-dessus de tout nom ? 


Dieu anime tout le monde et tout le monde peut donc parler de lui. Mais Dieu ne peut pas vraiment être saisi par la pensée humaine et tout ce que nous dirons de lui est insuffisant et provisoire.

Les mots que nous utilisons pour parler de lui ne sont donc que des images et ne doivent pas être prises à la lettre car la connaissance qu’elles nous donneraient alors de Dieu ne serait qu’illusion.

 

.

 

On pourra demander aux enfants à quoi leur fait penser le mot « Dieu ». On pourra se demander avec eux où ils pensent que Dieu se trouve. On devra être attentif à ceux qui répondent que Dieu est au ciel si on veut leur faire prendre conscience que Dieu est partout.

Où se trouve Dieu ? On pourra prévoir la photo d’une galaxie, celle d’une foule ou d’un groupe de personnes et un papier transparent de couleur rouge. On pourra montrer aux enfants la photo de la galaxie et les laisser la regarder et la commenter avant de prendre la parole. Puis on pourra poser des questions :


- Combien peut-il y avoir d’étoiles dans une telle galaxie ? 



- Combien dans la Voie lactée ? 



- Connaissez-vous le nom de certaines étoiles ?


- Quelle étoile est la plus proche de nous ?

Dire que le transparent rouge représente la présence de Dieu.
Demander à quel endroit de la photo on pourrait le placer :


- Dans ce coin ? Ou ici ? Ou là ? 


Les enfants pourront peut-être finir par dire qu’il faut mettre le transparent sur toute la photo. Leur demander pourquoi ? Faire ensuite la même chose avec la photo de la foule. Dieu serait-il avec tous les hommes ?

Ne jamais porter sur leurs réponses de jugement positif ou négatif. Porter un jugement positif sur une réponse pourrait faire penser aux autres que leur réponse n’était pas bonne. 

Une appréciation sans jugement pourrait être :


- « Tu as l’air d’avoir beaucoup réfléchi à cette question » ou


- « C’est bien que tu nous dises ton idée » ou bien répétez simplement ce que l’enfant vient de dire. 

S’ils ne savent pas quoi dire vous pouvez remarquer :


- « c’est une question difficile » ou « personne ne connaît vraiment la réponse à cette question ».


On pourra leur faire lire, leur faire souligner dans leur bible des passages tels que ceux-ci :

Luc 17.20
Le royaume de Dieu ne vient pas de manière à frapper les regards.
On ne dira pas : Il est ici, ou : Il est là. Car voici, le Royaume de Dieu est en vous.

Matthieu 5.3, 8-9
Heureux les pauvres en esprit, car le royaume des cieux est à eux ! 

Heureux ceux qui ont le cœur pur, car ils verront Dieu ! 

Heureux ceux qui procurent la paix, car ils seront appelés fils de Dieu !

 

Retour vers Parler de Dieu aux enfants
Retour vers Petit catéchisme libéral
Retour vers "Croire aujourd'hui"

Retour
Vos commentaires et réactions

 

haut de la page

 

allé  

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : Gilles Castelnau
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque.