Protestants dans la Ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français

Libre opinion

 

 

Les « Attestants »

et la revue Évangile et Liberté

 

pasteur Serge Soulié

 

 


5 janvier 2016

J'apprends par Réveil la création de l'association « les Attestants » au sein même de l'Eglise Protestante Unie de France.
Tout mouvement au sein de l'Eglise ne peut être que bien accueilli pour ce qu'il peut apporter de nouveau. Leur programme m'interroge toutefois : créer un journal qui serait le contre pied de la revue Evangile et liberté et renforcer la formation théologique des pasteurs dispensée dans les facultés de théologie.

En effet, abonné depuis de nombreuses années à Evangile et Liberté et sans me réclamer d'aucune obédience protestante, j'ai pu constater combien cette revue est un véritable laboratoire de recherche, d'analyse et d'intelligence. Elle s'attache à prendre en compte les découvertes récentes de l'ensemble des sciences. Elle sait se montrer attentive à la réalité sociale actuelle en général et à celle de l'Eglise en particulier afin de toujours mieux formuler dans un langage compréhensible pour tous, le message de l'Evangile. Elle suit son chemin au sein même de l'Eglise sans chercher à imposer ses réflexions et à les transformer en dogmes ou doctrines. Elle laisse libre cours à l'éthique afin que celle-ci puisse s'adapter et répondre à chaque situation. Enfin, elle est un lieu où chacun peut puiser pour sa propre gouverne de la foi.

Certes on peut penser que la revue pourrait s'ouvrir davantage à l'échange et au dialogue. Ne risque-t-elle pas alors de perdre en profondeur concernant sa recherche et en pertinence en renonçant aux propos incisifs qui sont souvent les siens.
En effet, si le débat a le mérite de concilier les opposés en cherchant un juste milieu, il réduit le problème posé à un échange d'arguties déjà connues sans qu'il soit possible d'aller au-delà des arguments défendus de part et d'autre. L'argumentation freine et parfois même enferme la recherche. Evangile et Liberté reste une revue libre parce qu'elle n'a pas à argumenter, elle expose ses réflexions et ses découvertes. Elle n'a pas une vérité à défendre. Elle invite chacun à chercher la Vérité parce que celle-ci est toujours personnelle, toujours au-delà d'une lecture littérale des Ecritures. Seule une vérité découverte, expérimentée et enracinée dans le quotidien peut faire autorité.

Alors que signifie prendre le contre pied de cette revue sachant que le contre pied de l'intelligence c'est l'obscurantisme; celui de la découverte, l'ignorance ; celui de l'analyse, l'illusion et celui d'une éthique en situation, le jugement moral et sans appel. Le seul contre pied possible me semble être l'amour du prochain sous sa forme de tolérance, de respect. Un amour loin des dogmes et des textes religieux en vigueur comme le manifestait Jésus.

Enfin, quelle prétention que de vouloir renforcer la formation théologique dispensée dans les facultés de théologie. Les enseignants de ces facultés sont eux mêmes divers, appartenant à des courants différents et libres de penser. C'est cette liberté que j'aimerais garder et que je sens menacée à travers ce courant. Je souhaite me tromper.

 

_____________________________________________________

 

Réponse de Christophe Desplanque

pasteur de l'Eglise Protestante Unie de France à Agen

un des coordinateurs du mouvement naissant des « Attestants »

 

Serge Soulié reprend deux affirmations tirées d’un article publié par Françoise Perrier-Argaud dans les numéros de janvier de la presse régionale Protestante : les Attestants voudraient donc créer un journal qui serait le « contrepied d’Evangile et Liberté », et « renforcer la formation des pasteurs » dispensée dans notre Eglise (par les facultés de théologie).
Ce sont deux affirmations sans fondement. Il suffit de lire les rares déclarations déjà publiées et accessibles sur le site http://attester.fr pour s’en convaincre.

Le congrès fondateur des « Attestants » n’aura lieu que le 16 janvier et la perspective de ce rassemblement suscite apparemment beaucoup de rumeurs ; il est dommage de les propager sans vérifier auprès de ceux qui l’ont initié.  

 

 


Retour vers Serge Soulié
Retour vers "libres opinions"
Vos commentaires et réactions

 

haut de la page

 

rtin Luther  

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : Gilles Castelnau
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque.