Protestants dans la Ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français

Progressivechristianity.org

 

 

 

Jésus, le Bouddha, Thich Nhat Hanh

ou Rumi ?

 

 

 

Fred Plumer

pasteur de l’Église Unie du Christ
Irvine, Californie, États-Unis
président du réseau
ProgressiveChristianity.org

 

 

9 février 2012

On m’a posé récemment ces deux questions :

Comment définissez-vous le christianisme pour qu’il ne paraisse pas unique et donc supérieur aux autres conceptions du monde ?
Si vous ôtez la divinité de Jésus et ses miracles, en quoi est-il spécial ?

Voici ma réponse.

Notre organisation est pluraliste. C’est visible dans le fait que nos 8 Points ne disent pas que le christianisme est la seule manière de vivre le sacré, le divin ou de connaître la lumière – si je peux reprendre ce mot.
Nous considérons Jésus comme un sage spécial, un maître prophétique qui a franchi la séparation du sacré et du profane.
Nous croyons qu’il a atteint le « sommet de la montagne » et que ses paroles et sa vie nous en ont balisé le chemin afin que nous aussi puissions connaître cette expérience. Par exemple dans l’Évangile de Thomas, Jésus dit :
« Celui qui boit les paroles qui sortent de ma bouche deviendra comme moi. Je deviendrai lui et les choses cachées lui seront révélées ».

Le chemin n’est pas celui qui nous conduit vers l’au-delà mais à la prise de conscience de ce qui est déjà là, à l’expérience de l’Unité de toute la création, de toutes choses, sur cette terre magnifique qui est la nôtre. C’est pourquoi nous mettons l’accent sur notre conduite et notre vie pratique plutôt que sur les dogmes et les croyances.

Serait-il le seul maître ayant jamais été capable de faire cela ? Bien sûr que non. C’est ce que nous voulons dire dans le deuxième des 8 Points :
« Nous affirmons que les enseignements de Jésus n’excluent pas d’autres manières de vivre le Sacré et l’Unité de la vie de sorte que dans notre progression spirituelle nous pouvons puiser à diverses sources de sagesse. »

On pourrait alors demander pourquoi suivre Jésus plutôt que le Bouddha, le moine bouddhiste vietnamien Thich Nhat Hanh ou peut-être Rumi, le mystique soufi. En ce qui me concerne, j’ai vécu une longue histoire d’amour avec Jésus.
Comme toutes les histoires d’amour, elle a évolué au fil des années car j’ai beaucoup appris au cours de mes 50 ans d’étude. J’ai d’ailleurs autant appris de ce qui concerne Jésus en lisant ce que les autres grands spirituels ont écrit de lui. Quoi qu’il en soit, si l’on veut suivre vraiment une voie, il faut bien, finalement, se choisir un maître. Tous indiquent le même but mais leurs chemins sont différents.

Si je voulais monter à l’Éverest je m’intéressais à tous ceux qui y sont déjà montés, je choisirais celui qui me conviendrait le mieux, je lui demanderais de me dire tout ce qu’il faut savoir pour réussir l’ascension et naturellement j’en tiendrais le plus grand compte. Et je m’entraînerais concrètement.
C’est ainsi qu’étant donné mes réflexions, ma vie, ma culture et mes goûts, j’ai choisi de suivre Jésus car je veux connaître comme lui le « Divin » et l’ « Unité ». Plus je réfléchis et plus je pratique la voie qu’il enseigne, plus je deviens conscient, éveillé et centré sur mon existence réelle. C’est comme si après avoir regardé une TV sur petit écran noir et blanc, j’avais maintenant un grand écran en couleurs. Je vois mieux la vie, je suis davantage sensible à ce qui est vrai et beau. Savoir qui était Jésus et ce qu’il faisait, change la vie et fait aussi prendre conscience de l’existence que l’on mène sur notre terre.

Pourquoi Jésus est-il si spécial ? Ma meilleure réponse aux gens qui me demandent cela et de leur dire de trouver eux-mêmes leur propre réponse à cette question. Mais notre organisation ProgressiveChristianity.org se doit d’abord d’ôter du chemin des gens les mauvaises herbes de l’ego et du tribalisme et les cailloux de l’esprit de supériorité. Puis d’aider les gens à passer d’une foi de crainte à une foi d’amour.

Je souhaite à tous de poursuivre « leur chemin jusqu’en haut de la montagne » et d’y faire de nombreuses haltes pour contempler toute la beauté du monde.

 

Traduction Gilles Castelnau

 

Retour vers Fred Plumer
Retour vers "libres opinions"

Vos commentaires et réactions

 

haut de la page

 

eticipants  

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : Gilles Castelnau
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque.