Protestants dans la Ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français

Libre opinion

 

 

Le Royaume de Dieu

 

 pasteur Jean Hoibian


10 mars 2010

D’après les Evangiles, Jésus est le fondateur d’un Royaume, qu’on nomme : royaume des cieux ou royaume de Dieu.
2000 ans ont passé et nous sommes en France, sans monarchie depuis la révolution de 1789. Etait-ce plus facile pour les croyants, de comprendre le Royaume de Dieu, lorsqu’ils étaient sujets d’un Monarque ?
En tous cas, pour nous qui vivons sous un régime politique dit « démocratique », la notion de royaume de Dieu est une énigme.

Pourtant ce Jésus tenait fort à sa création qu’il définissait comme étrange, cachée, si discrète « qu’elle n’agit pas de manière à frapper les regards ». Ce royaume créé en pleine occupation de l’armée Romaine, avait un caractère clandestin.
« Mon royaume est au-dedans de vous, au milieu de vous », mes disciples. « Il est entre vos mains ».
Il s’agirait donc d’une sorte de confrérie, secrète, dont la maintenance est confiée aux adeptes de l’Evangile, pour qu’ils se conforment à ses règles, en vivent et après la mort du fondateur, la fassent connaître « jusqu’aux extrémités de la terre. »

Les Eglises chrétiennes ont-elles construit leur message sur la proclamation du Royaume de Jésus ? On peut sérieusement en douter. Un nommé Loisy, a même accusé l’Eglise d’avoir usurpé le projet du « Fils de l’Homme».
Peut-on saisir facilement le côté utopique du projet-Jésus, sans faire l’effort d’une nouvelle vision de l’existence humaine, sans « changer de comportement », sans sortir un instant de notre conception de la société, où nous sommes comme englués et rendus aveugles au projet de Dieu ?
Il s’agit bien, si l’on étudie les idées de Jésus, dans les Evangiles, d’un autre monde, d’une autre manière de vivre, d’une autre société ! Pour être mieux compris, ne devrions-nous pas remplacer l’appellation « royaume de Dieu, ou des Cieux », par « projet de Jésus pour un monde heureux » ?

Comment dire simplement quelles conditions sont nécessaires pour comprendre et adhérer à ce Projet de bonheur ?
Jésus qui sait la lourdeur de l’esprit humain face aux souffles de la vraie spiritualité, nous suggère d’aborder le Grand Projet avec la simplicité des enfants. Et pour « naître de nouveau », il nous propose de « changer de comportement », de revêtir un vêtement neuf, de recevoir un cœur sensible et bon.

« Raconte moi l’histoire du royaume de Dieu, » dit l’enfant.

- « Il était une fois (une seule fois) un homme nommé Jésus.
- Né en Palestine, cet homme d’une trentaine d’années, aimait très fort Dieu, qui l’appela à son service, et le chargea de faire connaître aux humains le Grand Projet de rajeunissement du monde ! Ce projet ne propose que du bonheur, de la paix, et de la libération. Terminée l’angoisse de notre culpabilité ! Anéantis les faux dieux qui nous enchaînent : la richesse, l’ambition, le repliement sur soi, la tyrannie du sexe, le mépris de ceux qui sont différents de nous, la peur de l’avenir, la terreur de la mort...
- Ce Jésus était très bon, toujours joyeux, courageux et d’une grande intelligence. Il parcourait les routes et les chemins, guérissant les malades, prenant parti pour les victimes de mépris et d’injustices. Il « dépannait tout le monde » et beaucoup l’aimaient et le suivaient.
- Le voilà mon royaume, laissait-il entendre. Terminée l’emprise de la Loi rigoureuse, de la morale inadaptée à la situation. Vivez heureux ! Laissez de côté votre cœur de pierre, qui vous conduit aux querelles, aux guerres, aux prétentions ridicules de suprématie et d’exploitation.
- Recevez un cœur nouveau, vous conduisant à une vie à rebrousse-poil, à l’envers de ce monde déboussolé, égaré, devenu fou !

Vaste programme ! C’est impossible de revenir en arrière ! Voilà 2000 ans que les humains, négligent ce Grand Projet !

Il s’agit pour étouffer le doute, de croire en ce Jésus, de relire avec soin les Evangiles, de demander à Dieu de déboucher nos oreilles, de dessiller nos yeux.

Alors le mystérieux « royaume » se fera connaître à nous. C’est comme une autre vision qui se superpose au spectacle de notre société. Tous les jours, dans toutes les contrées du monde, y compris les plus déshéritées, des femmes, des hommes, des enfants, agissent avec compassion, solidarité, véritable justice.
Partout on aime, on pardonne, on s’indigne, on pleure sur l’autre, on rit ensemble des malheurs surmontés.

Bonne nouvelle ! il est là le Grand chamboulement du monde, il se réalise, sans le secours des médias  ! en secret, en douceur, humblement, dans la vie, le cœur, d’une minorité humaine, qui porte tout l’espoir de cet autre monde, que tant et tant appellent de leurs vœux.
Heureux ceux qui se mettent à croire qu’il est possible de vivre à contre-courant. Ils sont les porteurs du grand projet de Dieu, pour le bonheur des habitants de la « planète bleue ».

 

 

Retour vers "Jean Hoibian"
Retour vers libres opinions
Vos commentaires et réactions

 

haut de la page

 

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : Gilles Castelnau
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque.