Protestants dans la Ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français

Libre opinion

 

 

Bernard Thibault et la religieuse

 

correspondance authentique
déjà ancienne mais qui nous fait toujours plaisir

 

23 octobre 2009

 



Lettre adressée au siège national de la C.G.T.

 

Madame, Monsieur,

Religieuse cloîtrée au monastère de la Visitation de Nantes, je suis sortie, cependant, le 19 juin, pour un examen médical.

Vous organisiez une manifestation. Je tiens à vous féliciter pour l'esprit bon enfant qui y régnait. D'autant qu'un jeune membre de votre syndicat m'y a fait participer. En effet, à mon insu, il a collé par derrière sur mon voile l'autocollant ci-joint, après m'avoir fait signe par une légère tape dans le dos pour m'indiquer le chemin.

C'est donc en faisant de la publicité pour votre manifestation que j'ai effectué mon trajet. La plaisanterie ne me fut révélée qu'à mon retour au monastère.

En communauté, le soir, nous avons ri de bon cœur pour cette anecdote inédite dans les annales de la Visitation de Nantes. Je me suis permis de retraduire les initiales de votre syndicat (C.G.T. « Christ, Gloire à Toi »). Que voulez-vous, on ne se refait pas...

Merci encore pour la joie partagée. Je prie pour vous. Au revoir, peut-être à l'occasion d'une autre manifestation.

Sœur M...




Réponse du Secrétaire général de la C.G.T.

Ma Sœur,

Je suis persuadé que notre jeune camarade, celui qui vous a « indiqué le chemin », avait lu dans vos yeux l'humanité pure et joyeuse que nous avons retrouvée dans chacune des lignes de votre lettre.

Sans nul doute il s'est agi d'un geste inspiré, avec la conviction que cette pointe d'humour bon enfant serait vécue comme l'expression d'une complicité éphémère et pourtant profonde.

Je vous pardonne volontiers votre interprétation du sigle de notre Confédération car nous ne pouvons avoir que de la considération pour un charpentier qui a révolutionné le monde.

Avec tous mes sentiments fraternel, et chaleureusement,

Bernard Thibault
Secrétaire général de la C.G.T.

Communiquée par Jean Reignard


Retour
Vos commentaires et réactions

haut de la page

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : Gilles Castelnau
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque.