Protestants dans la Ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français

Libre opinion


  

La première nuit de Noël

 

Caroline & Virginie, Sonia Baretti

 

dès 1 an

 

Hachette Livre – Deux Coqs d’Or

Livre en carton

10 pages – 10 €


Dans la même collection

Recension Gilles Castelnau

 



4 décembre 2017

La 4e de couverture présente ainsi ce livre :

Joseph et Marie arrivent à Bethléem après un long voyage...
Une étoile brille au-dessus d'eux.
l'ange vient annoncer aux bergers une grande nouvelle.
Jésus, le fils de Dieu, est né, telle une lumière dans la nuit !
Transportés de joie, tout le monde se met en marche
vers la crèche pour venir l'adorer.

L'histoire de Noël racontée aux tout-petits
avec des volets à soulever et des surprises à découvrir,
d'après l'Évangile de Jésus-Christ selon saint Luc

 

C’est un beau livre aux pages brillantes, colorées et très épaisses et solides pour résister aux mains des tout petits enfants. Les dessins sont très réussis et vivants, (certaines présentent des flaps, insertions qui tournent comme dans un disque de stationnement).
L’ensemble est excellent sur les plans esthétique et pédagogique.

Mais à deux reprises le texte de l'Évangile de Luc est modifié :
L'annonce de l'ange aux bergers qui était : « Il vous est né un sauveur, qui est le Christ, le Seigneur »
devient on ne sait pourquoi : « Jésus le fils de Dieu, est né ».

Les titres de sauveur, Christ, Seigneur situent Jésus dans le monde des hommes.
Ils sont évidemment trop abstraits pour être compris par les tout-petits. Mais une transcription fidèle aurait pu être, par exemple : « il vous est né un ami, un soutien, un compagnon de la part de Dieu ».

Le titre de fils de Dieu situe Jésus dans le monde céleste sans autre explication.
C'est l'idée d'une divinité venue se promener sur la terre. On leur racontera à l'école l'histoire de Zeus venu sous la forme d'un taureau blanc enlever la belle Europe ! Récits dont on ricane et dont on peut se détourner sans dommage. Ce que font évidemment beaucoup de nos contemporains.

 

 

Des remarques du même ordre ont pu être faites sur d'autres livres pour enfants - remarquables par ailleurs - publiés par les Deux Coqs d'Or. Il me semble que l'instruction - avec ses dérapages - donnée aux tout-petits se grave dans leur souvenir et qu'arrivés à l'âge adulte, surtout s'ils n'ont pas eu d'autres catéchisme, les éloigne de Dieu.

 




Retour vers "libres opinions"

Vos commentaires et réactions

 

haut de la page

 

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : Gilles Castelnau
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque.