Protestants dans la Ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français


Libre opinion

 

Fêter le dire

 

Jean Alexandre, Jacqueline Assaël, Francine Barral,
Michel Block, Nicolas Dieterlé, Michel Leplay, Étienne Pfender

 

Ed. Olivétan
Collection Poètes de la Parole
128 pages – 16 €

 

4 avril 2017

Ce petit livre (pas si petit !) enchantera ceux dont le cœur est sensibles à la parole qui surgit dans le silence de la musique des vers.
Méditation, apaisement, élévation, Dieu...

En voici quelques pages.

 

 

Michel Block

Un jour
je T’entendrai

Heureux travail

[...]
Tu m’attends

où il n’y a plus de bruit
- le fracas, en sourdine,
finit par s’effacer –

Pour me faire venir,
Tu t'es même mis
Au diapason de ma frayeur
juste un ton en dessous
me montrant des endroits
que la peur n'atteint pas
Alors un voile se tend au-dessus de nous


Périchorèse

[...]
Être
à ce point
à ce que je fais
que tout ce qui reste à occuper soit pour Toi


*

Peut-être veux-Tu
que je me taise

Peut-être veux-Tu
poncer mes mots
avec Ton Silence

Peut-être

 

 


Jean Alexandre

quand l’inconnu
bleu de nuit
tient le fil

Préliminaire

je dis que le mal ce n'est pas étonnant
le dur et le méchant, c'est l'habitude
et ce qui me surprend
c'est la bonté en marche, celle qui a des mains
et puisqu'il est un dieu, là il rit de bonheur

 

Distraction

Un jour j'ai perdu la foi,
c'est bête mais ça arrive,
impossible Je la retrouver,
on n'est pas plut distrait !
Je l'avais encore la veille,
le lendemain plus rien,
disparue, envolée,
où était-elle passée ?
Les gens croient tout savoir :
on me dit : « Dans ce cas
il vous faut repartir
de l'endroit et du lieu
où vous l'aviez encore. »
C'est donc ce que j'ai fait,
Ça n'a servi à rien,
elle n'est pas revenue.
Quand je l'avais encore
je le savais très bien,
j'étais sur le palier,
je revenais des courses
mon panier à la main
et après ça plus rien.
J'étais très embêté,
une foi comme celle-là
qui venait de ma mère !
Allez savoir pourquoi
je la retrouve un jour
mais elle avait changé,
elle avait rajeuni.
Elle me fait de ces tours !

 

Michel Leplay

Ballades

Tu es le Christ

Comme des journalistes
Ils parlent de Jésus
Quelqu’un de déjà vu
Philosophe ou prophète
Ou une sorte d’ascète
On l’a bien vu passer
Et entendu parler
Chemins de Galilée
Maisons de Samarie
Comme des archivistes
On parle de Jésus
Classé dans un manuel
Et lui c'est Emmanuel
Disent les plus instruits
C'est celui dont on parle
Dès le matin à la buvette
Et dans le monde des gazettes
Il est connu fils de Joseph
Et charpentier etc., etc.


.

Le Trésor de vivre

Sylvie Reff

Ed. Olivétan


On voudrait que tu nous parles tout le temps
mais c'est nous qui oublions de t'écouter
tu nous gardes nous guides nous renouvelles
nous n'avons jamais pu nous cacher devant toi
nous rêvons parfois de désert
pour n'entendre que ta voix
sans voir que tu nous roules
dans un manteau d’étoiles
tu nous lisses de ferveur
tu nous berces dans
tes mains de moisson
pour que l’air entre les visages
redevienne une chapelle
et que nos pas sur la terre
disent la joie de toi.
 
**
 
Faire du bien à ses ennemis
pour pouvoir les aimer.
 

Ne jamais s’habituer aux miracles
ne jamais les quitter
 
**
 
Tu viens la nuit tu viens le jour
et l'espace se creuse de joie
irradié par ta présence
qui l’illumine de l’intérieur
y faisant surgir un nouvel
espace dense et pur tel
une brûlante icône d'être
tout reprend sens et joie
de sentir qu'il n’y a rien d’autre
que cela sur terre :
l’or de ta présence
 



Retour vers "libres opinions"

Vos commentaires et réactions

 

haut de la page

 

rtin Luther  

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : Gilles Castelnau
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque.