Protestants dans la Ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français

Libre opinion

 

L’incroyable voyage
du lutin parapluie


pasteur Laurence Fouchier-Tartar

Illustrations de Anne Defréville


Éd. Olivétan
42 pages (toutes illustrées) - 18 €

 

Recension Gilles Castelnau



17 mars 2017

C’est un bel album dont les illustrations et la narration haletante devraient faire la joie des enfants. Un sympathique lutin-parapluie est à la recherche de Dieu : il croyait l’avoir bien la poche de sa salopette protégé par un mouchoir rouge mais il l’a perdu. Il recherche donc son mouchoir rouge – et Dieu – en six endroits théologiquement différents. La pasteur Laurence Fouchier-Tartar sait s’y prendre pour faire réfléchir les parents lorsqu’ils liront ces pages à leurs enfants et pour ouvrir l’esprit des petits à Dieu et à la diversité du monde spirituel.

Voici l'essentiel des paroles de chaque étape :

 

page 10 Le vigneron suisse :
- Il m’arrive de parler avec Dieu en travaillant la vigne, ou en marchant dans la nature. Je sens sa présence dans le bruit du vent, dans le chant des oiseaux. Il arrive qu’après une bonne journée de travail, en rentrant chez moi je m’arrête à la Blanche Eglise, pour me reposer un peu et pour réfléchir. Là je parle avec Dieu. Tu vois Lutin, c’est très simple...

 

 

page 16 Une communauté évangélique africaine :
- Tu arrives en pleine prière. Si tu veux parler à Dieu, il faut que ton cœur soit sincère et tu le rencontreras. Veux-tu chanter, danser, discuter ? [...] Le Dieu en qui je crois, il est aussi puissant que le lion, plus majestueux que l’éléphant et plus rapide que l’antilope. Il est plus doux qu’un rayon de miel. Il est dans le rythme du tamtam, dans la musique et dans nos chants.

 

page 24. Une astronome dans son observatoire :
- Ce Dieu qu e tu cherches est invisible aux yeux ! Il se cache parfois même dans ce que tu vois, que ce soit infiniment grand ou infiniment petit. [...] Quand la nuit sera tombée, nous irons sur la terrasse. Nous regarderons le ciel et les étoiles. Peut-être que dans cette immensité, nous trouverons quelque chose... !

 

page 32. L’église de village.
- Il y a beaucoup de choses dans cette église. Des statues, des vitraux, de la fumée qui sent bon, des fleurs, de la musique et des centaines de bougies.
Je viens ici trois fois par semaine pour prier, plus le dimanche matin avec mes enfants. Tu peux parler à Dieu en participant à la messe. Mois je lui parle aussi chez moi, avant de m’endormir...

 

page 39. Le monastère
Le lutin aperçoit un ruban rouge noué autour du poignet de la sœur, et lui demande, curieux :
- Pourquoi portes-tu ce ruban à ton bras ?
- Pour ne jamais oublier de parler avec Dieu et ceci toutes les heures.

 

page 40. Le monde universel
Il fait un rêve étrange. Dans son rêve une voix lui dit :
- Jack, « je suis qui je suis », le Dieu de tous les humains. Je suis avec toi, tous les jours. Vis pleinement chaque instant, chaque minute, et tu verras que vivre c’est aussi parler avec moi.

 


Retour vers "libres opinions"
Retour vers "les enfants"
Vos commentaires et réactions

 

haut de la page

 

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : Gilles Castelnau
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque.