Protestants dans la Ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français

Libre opinion




Proches de vous !


Pour vous qui êtes malades et pour vous qui les accompagnez

Foi chrétienne et maladie

 

Éd. Olivétan

48 pages – 4 €

 

Recension Gilles Castelnau

 

 

20 février 2017

Cette séduisante petite brochure, que l’on peut glisser dans sa poche, a été faite par une groupe d’une dizaines de visiteurs d’hôpitaux du canton de Vaux, en Suisse, protestants, catholiques, évangéliques et orthodoxes. Elle contient des petits commentaires spirituels, des conseils, des photos très sympathiques, des versets bibliques. Elle est lumineuse, elle apaise, encourage, sourit...

En voici des extraits

.

 

page 9

Pourquoi les Églises accompagnent-elles les malades ?

Accompagner est une action qui implique deux personnes : celui qui a besoin d’être accompagné momentanément ou à plus long terme et celui qui l'accompagne. Ces deux interlocuteurs sont engagés dans un dialogue qui porte sur la difficulté, la solitude, le handicap, la détresse et offre une réponse éclairée par des références spirituelles plus ou moins partagées. Accompagner, c'est vivre un temps d'échange et, par cet échange, transformer chacun des partenaires du dialogue et ouvrir à une possible expérience de partage.

Parce que nous croyons en un Dieu qui s'est fait homme, l'accompagnement des malades appartient à notre identité chrétienne. Le mystère de la rencontre avec Dieu s'exprime d'une manière privilégiée dans cet accompagnement. Cela veut dire que Dieu est présent lorsque l'accompagnant et le malade se rencontrent. Tout accompagnement nous dépasse. Nous ne sommes jamais seuls avec l'autre. Tout accompagnement est la rencontre de trois personnes : Dieu, le malade et l'accompagnant. C'est la dimension spécifique de notre présence auprès de celui qui souffre et l’humilité de notre démarche.

 

page 18

La prière avec et pour les malades signifie avant tout le désir de se placer devant Dieu, la certitude que Dieu est présent et l’invitation à nous laisser toucher par lui. La prière est aussi une demande adressée à Dieu. Demande humble qui reconnaît que ce qui nous arrive, dépasse notre désir à tout vouloir maîtriser. La foi n'écarte pas l’initiative et l'intelligence humaine. Elle ne s'oppose pas à la science, mais ouvre l'être à sa pleine dimension de personne aimée de Dieu, qui n'est pas limité au seul corps qui souffre.

 

page 22

L’Évangile nous invite à découvrir que notre souffrance peut être habitée par la présence du Christ. Cette découverte devient alors une expérience enrichissante qui témoigne de la victoire de la Vie.

 

page 27

L’accompagnant, qu’il soit aumônier ou membre d'une Église, répond à toute forme de demande dans un esprit de service, d'accueil, de liberté et de respect. C'est celui qui souffre, qui seul doit avoir la maîtrise à chaque instant de la relation. La forme et le contenu de l’accompagnement sont une réponse à une demande ; elle ne peut en aucun cas être mécanique ou imposée.

 

 

 


Retour vers "libres opinions"
Vos commentaires et réactions

 

haut de la page

 

v it libérs du sacré

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : Gilles Castelnau
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque.