Protestants dans la Ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français

Dialogue inter religieux

 

Jérusalem

 

25 mars 2000
. Jérusalem, montagne de Sion
a connu, selon la tradition, le meurtre d'Abel. Adam y demeurait et y aurait été enterré au lieu où sera plus tard érigée la croix du Christ-nouvel-Adam. Noé y a construit son autel après le Déluge. Abraham était prêt à y sacrifier son fils. Jacob y a vu l'échelle qui montait jusqu'au ciel.

. Jérusalem conquise dans la violence par l'armée de David qui en fait sa capitale et y garantit le respect de la Loi de Dieu. Salomon y construit le Temple pour signifier la Présence divine.

. - 587 Jérusalem détruite, ainsi que le Temple, par Nabuchodonosor, roi de Babylone. Les Israélites sont emmenés en Exil.

. -538 : Cyrus, roi de Perse envahit le Proche-Orient et libère les peuples déportés. Les Juifs reconstruisent le Temple, c'est le Second Temple.

. -332 : Alexandre, roi de Macédoine envahit le Proche-Orient, introduit la langue et la culture grecques.

. - 167 : Antiochus IV Épiphane occupe et hellénise totalement la ville ; il emporte le chandelier et l'autel d'or, profane le temple qu'il dédie à Zeus Olympien (ou à Dionysos ?) : c'est l'« abomination de la désolation » ; il détruit les murailles. Les Maccabées se révoltent en 164, la fête de Hanouka en fait mémoire.

. - 63 : Domination romaine. Pompée s'empare de Jérusalem et profane le temple en entrant dans le saint des saints.

. - 37 à - 20 : Hérode restaure le second temple et l'agrandit ; les travaux s'éternisent : « Il a fallu 46 ans pour reconstruire le temple » Jean 2. 20. Il en reste le Mur des lamentations.

. + 70 : Après la révolte et la guerre juive, Titus reprend Jérusalem, rase le Temple et en emporte à Rome les richesses : L'Arc de triomphe de Titus au forum romain en donne une illustration.

. + 130 : L'empereur Hadrien rebâtit Jérusalem sous le nom d'Aelia Capitolina et installe sur le mont du Temple un lieu de culte à Jupiter. Il y fait placer sa propre statue et celle de Jupiter. Il s'en suit la révolte de Bar-Kokhba, écrasée dans le sang. Jérusalem est désormais interdite aux Juifs.

. Jérusalem, lieu du voyage nocturne de Mohammed (570-632) que raconte le Coran en ces termes : « Gloire à Celui qui a fait voyager de nuit son serviteur de la Mosquée sacrée (la Mecque) à la Mosquée très éloignée » (El Aqsa, sur l'Esplanade) Sourate 17. A Jérusalem, cette nuit-là, Mohammed a également été enlevé au ciel dans une vision mystique.

. + 638 : Le calife Omar entre à Jérusalem sans effusion de sang et entreprend de ses propres mains le nettoyage des immondices accumulées sur l'Esplanade.

. + 687-691 le calife Abd-al-Malik édifie le superbe Dôme du Rocher (dôme doré) et en 705-715 son fils al-Walid la mosquée el-Aqsa (dôme argenté).

. 1071 : Invasion du pays par les Turcs : pillages et persécutions.

. 1099 : Invasion du pays par les croisés de Godefroi de Bouillon (1ère croisade) ; massacre des juifs et des musulmans. Instauration du Royaume latin.

. 1187 : Saladin reprend Jérusalem, met fin au royaume latin et restaure le dôme du Rocher.

. 1520 : Soliman le magnifique reconstruit murailles et portes, restaure la citadelle de David, décore le dôme du Rocher des faïences émaillées et des vitraux qu'on y voit aujourd'hui.

. 1920 : Fin de l'Empire ottoman. La Palestine est administrée par la Grande-Bretagne.

. Jérusalem qui a connu les mages venus d'Orient (Matthieu 2. 1) et le ministère de Réforme de Jésus-Christ, n'est plus, pour les chrétiens la capitale du Peuple Élu de l'ancienne Alliance, mais des croyants du monde entier.

. Jérusalem qui « tue les prophètes et lapide ceux qui lui sont envoyés » (Matthieu 23. 37), qui a « fait mourir le prince de la vie » (Actes 3. 15) et a été le lieu de sa Résurrection.

. Jérusalem dont la porte d'Or est murée jusqu'aux moment où le Messie la franchira lui-même au son du chofar sacré. Les balances pesant les âmes du Jugement dernier seront accrochées aux portiques de l'Esplanade.

. Jérusalem la ville déchirée entre Israéliens et Palestiniens qui la revendiquent chacun comme capitale.

 

Retour
Vos commentaires et réactions

 

haut de la page

 

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : Gilles Castelnau
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque.