Protestants dans la Ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français

Dialogue interreligieux

 

A toi toute adoration

 

Ali ibn Abi Talib

7e siècle

Gloire te soit rendue, Seigneur,
Toi l'Adorable, l'Éternel, existant à jamais,
et qui nous aime.
Toi dont la clémence et la puissance
embrassent l'univers,
le Régulateur des mondes, la Lumière de la création
A Toi va notre adoration,
à Toi toute adoration.
Tu existais avant toute chose,
Tu existeras quand tout ce qui vit aura cessé de vivre.

Ton pardon et ta miséricorde sont infinis,
O mon Seigneur, Tu es l'aide de l'affligé,
le Consolateur de toute détresse,
le Refuge de celui dont le cœur est brisé .
Tu es l'Ami du pauvre et de l'endetté.
Tu es le Créateur et je ne suis que ta créature.
Tu es mon Souverain et je ne suis que ton serviteur.
Tu es Celui qui aide, et moi celui qui supplie.

Tu es, ô mon Seigneur, mon Refuge.
Tu es Celui qui pardonne, et moi le pécheur.
Tu es le Miséricordieux, qui sait tout, qui aime tout.
Je cherche à tâtons dans l'obscurité,
Je cherche Ta connaissance et Ton amour.
Accorde-moi, mon Seigneur,
ta connaissance, ton amour et ta pitié.
Pardonne-moi mes péchés, Seigneur,
et laisse-moi T'approcher.

 

 Retour
Vos commentaires et réactions

 

 

haut de la page

 

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : Gilles Castelnau
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque.