Protestants dans la Ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français

Dialogue interreligieux

 

Angleterre

 

N'appelons pas « problème »

ce qui est une « bénédiction »

 

 

Tom Butler

archevêque anglican de Southwark (près de Londres)

 

 

 

à l'occasion de la visite de l'archevêque de Cantorbéry au pape  

 

l'archevêque de Cantorbéry et le pape

 

23 décembre 2006
L'opinion courante, à propos de la visite de l'archevêque
, est que la marche vers l'unité de l'Église catholique romaine et de la Communion anglicane a été malheureusement retardée par l'ordination de femmes prêtres et évêques et par l'admission de prêtres et d'évêques homosexuels dans la Communion anglicane.
Mais on peut voir les choses différemment. L'Église d'Angleterre se considère à la fois comme catholique et protestante dans la mesure où elle a accompli nombre des réformes du protestantisme tout en conservant la continuité catholique du ministère sacerdotal.
De plus, on peut regarder l'Église d'Angleterre comme une Église prophétique, catholique et protestante, accomplissant dans la prière et de manière réfléchie des développements que les Églises catholique et orthodoxe pourraient vouloir accomplir, plus tard, elles aussi.

Par exemple, lors de la Réformation, notre Livre de Prière a donné au peuple d'Angleterre, puis aux peuples d'autres pays la possibilité de célébrer dans leurs propres langues. L'Église catholique romaine a mis ensuite  quatre siècles pour remplacer le latin de la messe par les langues locales.
Autre exemple. Lors de la Réformation, l'Église d'Angleterre a accepté le mariage de ses prêtres. C'est seulement depuis 12 ans que l'Église catholique romaine d'Angleterre admet que des prêtres anglicans deviennent prêtres catholiques romains tout en étant mariés, ce qui prouve qu'à ses yeux rien n'empêche un homme marié de devenir prêtre.

Plus de 2000 femmes ont été ordonnées prêtres dans l'Église d'Angleterre. J'en ai 175 dans mon diocèse. Elles représentent actuellement la moitié de tous les prêtres nouvellement ordonnés. Il serait aberrant de penser que nous pourrions jamais revenir en arrière et nous ne le ferons évidemment pas.
Les femmes prêtres ne sont pas un problème, elles sont une bénédiction, non seulement dans l'Église d'Angleterre mais dans bien d'autres Églises encore et, bientôt j'en suis sûr, dans l'Église tout entière.

Que dire des prêtres homosexuels ? Il est vrai qu'actuellement il y a discussions et divergences de vues dans la Communion anglicane à ce sujet et, comme le débat est libre, dans notre Église, les arguments sont défendus publiquement dans la presse.
Mais l'archevêque et le pape savent très bien, l'un et l'autre, qu'ils ont dans leurs Églises respectives, d'innombrables prêtres homosexuels dévoués et consacrés à un ministère qu'ils exercent dans les conditions et les régions de la terre les plus difficiles et les plus dangereuses.
Les prêtres homosexuels ne sont pas un problème, ils sont une bénédiction.

 Nos discussions sur l'unité de l'Église traversent peut-être une période hivernale, mais appeler problème ce qui est en réalité une bénédiction ne fera pas venir le printemps !

 Traduction Gilles Castelnau

Bulletin du Progressive Christianity Network-Britain

décembre 2006

 

Retour vers "Nouveautés"
Retour vers "homosexualité"
Retour
Vos commentaires et réactions

 

 

haut de la page

 

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : Gilles Castelnau
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque.