Protestants dans la Ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français

Pensée soufies

 

islam


Paroles soufies

 

« Traces de lumière »
Faouzi Skali
Albin Michel, spiritualités vivantes

.

Hikam

 

Comment pourrait-on imaginer
qu'une chose puisse Le voiler
alors que c'est Lui qui manifeste toute chose

qu'une chose puisse Le voiler
alors qu'Il se dévoile par toute chose

qu'une chose puisse Le voiler
alors qu'Il se dévoile en toute chose

qu'une chose puisse Le voiler
alors qu'Il s'est manifesté en toute chose

qu'une chose puisse Le voiler
alors qu'Il s'est manifesté avant l'existence de toute chose

qu'une chose puisse Le voiler
alors qu'Il est plus manifeste que toute chose

qu'une chose puisse Le voiler
alors qu'Il est l'Unique par Lequel toute chose existe

qu'une chose puisse Le voiler
alors qu'Il est plus proche de toi que toute chose

qu'une chose puisse Le voiler
alors que s'Il n'était, aucune chose n'existerait

 


 

En prouvant Dieu on montre comme on est loin de Lui
Quand a-t-il était absent pour qu'il faille Le prouver ?
Quand a-t-il été lointain pour que ce soient les créatures qui mènent à lui ?

 


 

Le chemin qui te sépare du jardin de ton désir
O ami, n'est nulle part qu'en toi-même.
Il est aussi proche et aussi éloigné de toi
Que tu peux l'être de toi-même.

 


 

S'il t'accepte, ô ami, tel que tu es,
pourquoi ne t'accepterais-tu pas ?
Ne cherche pas à dissiper tes voiles par la vaine agitation de tes pensées.
Préoccupe-toi de Lui et Il se préoccupera de toi.
Contemple la façon dont Il tourne et retourne ton coeur.
Ton ultime illusion serait de te défaire de tes préoccupations pour te tourner vers Lui.

 


Un saint entendit une voix émanant de la Présence divine :
Si je dévoilais certains de tes secrets, les gens auraient pour toi moins de considération.

Le saint répondit :
Si je dévoilais l'étendue de Ta compassion, les gens rassurés, s'éloigneraient de Toi.

La Voix dit alors :
Ne dis rien et je ne dirai rien.

 


 

Un saint en méditation, débordant d'amour et de compassion dit :
O Dieu, sauve tous les disciples de ma communauté

La Voix céleste alors lui répondit :
Et les autres, ne les ai-je pas également créés ?

 


 

En période de sécheresse, Barkh pria :
Ce ne sont pas là tes actes
cela ne relève pas de ta sagesse
ce n'est pas ainsi que tu es connu.

Est-ce donc que tes sources d'eau ont diminué ou que les vents se sont rebellés ?
Ou ta colère se serait-elle accrue contre les pécheurs ?

Toi qui as créé la miséricorde, oublies-tu donc ce que tu as dit ?

Dieu dit alors à Moïse :
Laisse-le parler, sa prière me distrait.



Sache accepter ta nuit
et prends ton mal en patience.

C'est au bout de la nuit
qu'on voit poindre l'aurore

et c'est du ventre obscur de la terre
que germe le fruit.

La nuit te sera peut-être
plus féconde que la lumière.

 



 


Mon Dieu, comment te connaître
toi qui es l'Intérieur,
celui qui ne se laisse pas appréhender par les formes ?

Et comment ne pas te connaître
toi qui es l'Apparent,
qui se manifeste en toute chose ?

Comment te trouver
alors que notre conscience ne peut te saisir ?

Et comment ne pas te trouver
toi qui est plus proche que notre veine jugulaire ?

Mon Dieu, comment serais-tu caché
toi qui es l'Apparent ?

Comment serais-tu absent
alors que tu es la Présence ?

Comment te désobéir
alors que tu es l'Irrésistible ?

Gloire à toi ! Comment te louer à ta juste valeur ?
Toi seul pourrais le faire !

Le peu de louange dont je suis capable
me laisse déjà perplexe
quant à ton Essence insondable.

Mon Dieu, accrois ma perplexité à ton égard,
accorde-nous tes faveurs !
Affranchis-nous des mondes,
et fais que Toi seul nous suffise !

 

Retour
Vos commentaires et réactions

 

haut de la page

 

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : Gilles Castelnau
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque.