Protestants dans la Ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français

Aimer la vie

 

Un avis de chien

sur une question d'homme

la chienne Manon

 



la chienne Manon fait la folle avec Jacques Tati

 


Aimer la vie ? Quelle question d'homme ! Aimer la vie c'est dormir d'un œil pour pouvoir saisir au vol toute occasion de plaisir, attendre avec impatience parfois avec gémissement qu'« ils » se lèvent pour profiter avec eux de cette journée commencée depuis longtemps pour moi.

 

Ma queue n'arrive qu'à peine à exprimer ma joie furieuse lorsqu'ils rentrent. Ils ne comprennent pas toujours pourquoi je manifeste tellement même après 10 minutes d'absence... comme après des heures. Parce que la vie c'est eux, c'est avec eux. C'est guetter inlassablement l'instant favorable pour une caresse, ou la dernière bouchée de cette tartine du matin... ou la porte sur le jardin qui s'ouvrira enfin...

 

C'est me rouler dans l'herbe, humer des heures les odeurs apportées par le vent, attraper le mulot insouciant, rater le merle de peu, tant pis... c'était pour le sport.... Réveiller les enfants quand c'est plus que l'heure, pour profiter d'eux, ronger interminablement cet os odorant, enfoui dans la plate-bande depuis plusieurs mois. Et là je ne comprends pas leurs cris d'horreur (les fleurs, je suis bien obligée de les bousculer un peu, « ils » les ont plantées juste sur cet os... et puis « ils » disent que ça sent mauvais... évidemment ce n'est pas le Chanel de ma maîtresse, quoique, si on me demandait mon avis...)

 

Aimer la vie c'est me coucher sur la couette quand ils ont oublié de fermer la porte de leur chambre, ou sur le coin de ce tapis blanc qui me fascine quand ils regardent la T.V... un bout de patte, puis ma patte, puis j'avance un peu... Poser ma tête sur leurs genoux pour qu'ils sachent bien que je suis là, heureuse, et parfois m'endormir dans ce bonheur paisible.

 

Me réjouir chaque soir de chaque pâtée, à chaque instant de tous les bonheurs qui passent... c'est mener pleinement ma vie de chien.

 

Pcc. Claudine Castelnau

 

Retour
Retour vers "Nouveautés"
Vos commentaires et réactions

 

haut de la page

 

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : Gilles Castelnau
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque.