Protestants dans la Ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 



SpiritualitÉ des images



  



              


/im457.Soleil/im457.impression.png


Monet : Impression soleil levant, 1972



Face au soleil

un astre dans les arts



musée Marmottan-Monet
jusqu’au 29 janvier 2023



Gilles Castelnau

              




25 septembre 2022

 

Représenter le soleil, gageure pour bien des peintres. C’est le thème de l’exposition que le musée Marmottan-Monet nous offre pour cet automne.

L’occasion en est l’anniversaire de 50 ans auquel les spécialistes du musée sont parvenus pour dater le plus important de ces tableaux : « Impression soleil levant » de Claude Monet, qui a donné son titre au mouvement des impressionnistes. (Il est situé ci-dessus en exergue).

On hésitait sur le moment de la journée que Monet avait représenté : était-ce le soleil du soir ou celui du matin ? Une inscription au mur nous dit :

Grâce à l’étude de données telles que les marées, les bulletins météorologiques ou encore les trajectoires célestes, il est certain qu’il s’agit bien du soleil se levant.
Les enquêteurs avancent même une date précise pour son exécution : le 13 novembre 1872 à 7h35 du matin, soit 30 minutes après l’aube.

Le soleil est réduit à une tache rouge-orange que sa couleur fait ressortir sur la grisaille de la brume du port.

 

 

/im457.Soleil/im457.lorrain.png


Claude Gellée
dit Le Lorrain : L’Embarquement de sainte Paule à Ostie, vers 1630


Le bateau de gauche, les personnes sur le quai, les grands arbres de droite et les montagnes du fond somptueusement peints comme on aimait le faire au Grand siècle, ne sont là, finalement, que pour servir de cadre… au soleil et mettre en valeur sa lumière., qui nese constitue que d’une simple tâche blanche !



im457.Soleil/im457.turner.jpg 


Joseph Turner : Le soleil couchant à travers la vapeur, vers 1809

 

Turner était un grand admirateur de Le Lorrain qu’il imite précisément ici. Les spécialistes nous disent que la science avait progressé dans la compréhension du fonctionnement de la lumière et que Turner, intéressé par ces choses en avait grandement tenu compte dans la peinture de ce tableau.

 

/im457.Soleil/im457.Friedrich.jpg


Caspar Friedrich, Matin de Pâques, 1835

C’est encore l’hiver, les arbres sont sans feuilles. Il fait froid et ces femmes sont enveloppées de châles. Mais c’est Pâques, jour de la Résurrection du Christ, jour du Renouveau de la vie et le soleil perce la brume. C’est tout le paysage qui en est éclairé comme d’une lumière d’aquarium qui pénètre les cœurs.

 

/im457.Soleil/im457.stuck.png

Franz von Stuck, crucifixion, 1913


Les croix noires sont sinistres
, les spectateurs de la terrible scène sont presque renversés d’horreur. Les fond du tableau est rouge et le soleil noir !

La tête du Christ mourant est lumineuse. C’est de lui et non plus du soleil que rayonne désormais la véritable lumière pour les croyants.


/im457.Soleil/im457.miro.png

Miró


Un clin d’œil des commissaires à Miro
, qui reconnaissent dans ses mobiles le mouvement des planètes dans la galaxie. Ces constructions sont colorées et charmantes à l’image sans doute de l’univers vu par un optimiste. Mais l’observateur remarquera qu’attachées comme elles le sont, elles ne pourront certainement pas tourner !

 

 


Retour vers spiritualité des images
Vos commentaires et réaction


 

haut de la page

   

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : Gilles Castelnau
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque.