Protestants dans la Ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français


SpiritualitÉ des images

 

Portrait d’une famille néerlandaise


Frans Hals
portraits de famille
enfants du Siècle d’or 


 

 

Fondation Custodia
121 rue de Lille, Paris 7e

jusqu’au 25 août 2019

 

 

 

Gilles Castelnau


20 juin 2019

Nous sommes au 17e siècle, dans le Siècle d’Or de la Hollande protestante.
Vermeer est à Delft, Rembrandt à Amsterdam. Frans Hals est à Harlem où sa famille, convertie au protestantisme s’est réfugiée pour échapper aux persécutions espagnoles.
Rubens, quant à lui, membre d’une famille protestante convertie au catholicisme est tout naturellement demeuré à Anvers où il a développé sa fantastique peinture baroque.

La peinture de Frans Hals, comme celles de Vermeer et de Rembrandt, est typique du puritanisme calviniste : l’homme est conscient devant Dieu du poids de son péché. Il sait que, par grâce, il est aimé et accepté tel qu’il est, mais que c’est au prix du sacrifice de la croix du Christ et que la vie n’est donc pas légère. Tout excès de richesse, toute prétention serait incompréhensible et mal venue.
Les protestants hollandais n’approuveront pas la peinture de Rubens, violente, exubérante et sans amour. Ils manifesteront dans leurs portraits la gravité et la profondeur qui sied aux fidèles du Christ, en même temps que le respect humain, la tendresse mutuelle qui conviennent aux humains conscients de l’amour dont ils sont l’objet.

Portrait d’une famille néerlandaise, milieu des années 1630, placé ci-dessus en exergue.
En France Louis XIII règne et Richelieu introduit un absolutisme royal matant les grands seigneurs et persécutant protestants et juifs. Le peuple néerlandais vit en paix dans la tolérance. La bourgeoisie protestante poursuit paisiblement et sans éclats ses négoces fructueux.
Cette famille est très honorablement vêtue mais sans apparat. Parents et enfants expriment par l’expression de leurs visages et les gestes de leurs mains, leur satisfaction et leur unité d’esprit. Les enfants se donnent gentiment la main. Leur bonheur est paisible, honnête et sans prétention.

 

Portrait de famille dans un paysage, 1647-1650


La mère, nous dit le cartel du tableau, porte une fraise démodée qui date des années 1620 et 1630. Mais elle ne semble pas s’en préoccuper : la vraie beauté n’est-elle pas intérieure ?

 

Portrait de la famille van Campen, vers 1647-1650


C’est une œuvre composée de trois parties séparées. Gijsbert Claesz van Campen était un prospère « marchand de drap de laine » à Harlem. Son épouse et lui ont eu 14 enfants et ce tableau célèbre sans doute leurs 20 ans de mariage.
L’ambiance est, ici aussi, celle d’un bien-être heureux.

 

Abraham van den Tempel, Portrait de Cornelis van Groenendyk, 1668


Le cartel nous dit que ce jeune Cornelis, futur échevin de Gouda, avait dix ans sur ce portrait. Il est représenté à la chasse c l’épervier, élégant passe-temps des élites. A ses pieds gisent les alouettes attrapées par l’oiseau de proie.

 

Adriaen van der Werff, Un enfant jouant du tambour à friction


Ce garçon danse en jouant de son instrument. Le cartel nous dit que la grande cuiller en bois qu’il porte à la ceinture était à l'époque symbolise de folie et indique qu’il s’agit du carnaval.

 


Retour vers spiritualité des images
Vos commentaires et réaction

 

 

haut de la page

 

   

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : Gilles Castelnau
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque.