Protestants dans la Ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français


Spiritualité des images 

 

 

Timbres de Calvin

 

 

Gilles Castelnau

 

 

16 février 2009
En l’honneur du 5e centenaire de la naissance du Réformateur protestant, des timbres ont été émis, notamment en Suisse et en France.

Le timbre suisse est photographié un peu d’en-dessous, technique classique qui donne au visage une impression supérieure, assurée, légèrement dominatrice.
Le fait que la photo représente une statue de pierre blanche lui ajoute une touche de tranquille fermeté.
Le soleil qui l’éclaire par derrière donne de la vie à la pierre froide.
Le clocher gothique et le coin d’un palais évoquent l’ancienne Genève - l’inscription précise qu’il s’agit de son 500e anniversaire - dont on comprend que Calvin y tenait une place supérieure, assurée, légèrement dominatrice et de tranquille fermeté. Calvin est devenu une pierre importante de la cité.
Genève est notre ville dont nous sommes les citoyens assurés...

 

Le timbre français voulant sans doute que l’on se souvienne que Calvin était français ne mentionne pas Genève. Il ne mentionne évidemment pas la France que Calvin avait quittée pour sauver sa vie alors que les protestants y étaient brûlés vifs par dizaines.
Il focalise l’attention sur la personne même de Calvin en précisant son prénom, ses dates de naissance et de mort et en reproduisant une page sans doute écrite de sa propre main, nerveuse, penchée.
Son portait le montre bien différent de celui de Genève, vivant, actif, penché vers son interlocuteur qu’il s’efforce sans doute de convaincre. Sa bouche est ouverte, ses yeux vifs, son petit bonnet et son vêtement simples et sans prétention.
Il est l’un de nous et nous pouvons tous nous identifier à son dynamisme et à son intelligence, avec fierté et fraternité.

.

Un internaute d'Angers, François Lauverjat, a réussi à décripter le texte figurant sur le timbre de Calvin et à retrouver la partie masquée par la tête du réformateur. Le voici :

Texte de Calvin extrait d’une lettre de Calvin, daté du 14 mai 1545, destinataire inconnu.

(en italique les parties cachéespar le portrait)

Quant nous parlons de l'escriture : il fault distinguer entre
le viel testament et le nouveau. Car quant est de la loy
et des prophètes : combien que le tout soit parole de
Jésus Christ en tant qu'il a tou jours esté l'ange souve rain
et le principal ambassadeur par lequel Dieu s'est
communiqué à nous : Toutefois l'usaige commun n'est
pas de dire qu'il ait dict cecy par Moise, ou cela
par Daniel : mais plutôt, Dieu principal commandant. La raison
est qu'il n'estoit pas encore manifesté dans ce temps-là.
Parquoi nous devons bien croire suivant la doctrine
de sainct Pierre que tous les saincts prophètes ont parlé
par l'esprit de Jésus Christ ; et suivant la doctrine
de sainct Paul, qu'il a esté le conducteur du Peuple
d'Israël : et même que la loy

 

 

Retour vers spiritualité des images
Vos commentaires et réactions

 

haut de la page

 

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : Gilles Castelnau
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque.