Protestants dans la Ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français

 

Spiritualité des images

 


Un Christ roman accueillant

 

 

Tympan de l'église abbatiale Saint-Pierre

Beaulieu sur Dordogne

1130-1140  

 

 

Gilles Castelnau

 

10 juin 2008
On est saisi par l'immense geste d'accueil
de ce Christ aux bras largement étendus, par son grand sourire encore élargi par sa magnifique moustache et par son regard qui semble vous reconnaître et vous aimer déjà.

Joie du monde de Dieu qui nous invite au son des trompettes sonnées par les anges dans un mouvement tourbillonnant de vie heureuse.

Combien de Christs « en gloire » sont représentés au fronton des églises en une majesté sinistre et menaçante, symboles d'une piété angoissée et culpabilisante !
Comme, par contraste, l'artiste roman de Beaulieu-sur-Dordogne a su puiser en sa foi, son espérance et son amour cette figure du Christ qui nous touche, au travers des siècles.

 

.

Abbatiale Sainte-Foy, Conques

Un internaute propose cette réflexion :

Mais les tympans romans ne véhiculent pas souvent cet amour adressé à tous les hommes. Je garde un mauvais souvenir de mon passage à Conques.

Malgré la chaleur de l’été, le Christ du jugement dernier m’a glacé le cœur. Certes, la composition est magnifique, mais quelle sinistre approche de Dieu.

 

 

 

Retour vers spiritualité des images
Vos commentaires et réactions

 

haut de la page

 

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : Gilles Castelnau
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque.