Protestants dans la Ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français


Spiritualité des images


 

Carlos Schwabe, La mort et le fossoyeur, 1895


Les archives du rêve

 

Paris, musée de l’Orangerie

jusqu’au 30 juin 2014

 

Gilles Castelnau

 

 

27 mars 2014

Werner Spies, ancien directeur du Centre Pompidou, a été invité a sélectionner dans l’immense collection du musée d’Orsay, 200 œuvres représentant à ses yeux les « archives du rêve ». Les dessins qu’il a ainsi choisis datent de la fin du 19e siècle et du début du 20e, période où l’on était sensible aux mystères des mondes.

 

Odilon Redon : Caliban sur une branche, 1881

 

Le visiteur se promène ainsi dans le sympathique petit musée de l’Orangerie d’un tableau énigmatique à un autre plus réaliste et poétique.

 

Louis Welden Hawkins : une Sainte debout entre les arbres, 1890-1903

 

Chacun voit dans ces œuvres ce que son intériorité y projette.

 

Gustave Moreau, Cléopâtre, 1883

 

En passant de l’une à l’autre, en s'arrêtant quelques instants devant celle-ci ou celle-là en s'efforçant de pénétrer le monde étrange qu’elle représente, on prend conscience de notre être profond.

 

Kupka : Ciel chrétien aux nègres, 1904

Kupka a écrit lui-même :

Ciel chrétien aus negres ?
Puisqu’on veut obliger
ces pauvres
mauricauds a croir que le dieu est blancs
et les diables noirs, ne leur laisseront-on pas
la croyance en diables blancs ?
aus peuples bouddhistes les missionaires catholiques
ont bien coiffée la St Vierge à la chinoise
et l’enfant Jesus n’est autre que le Bouddha
sous un autre nom.

 

On découvrire peut-être des angoisses qui nous rongent sourdement, des « réalités » qui nous séduisent ou nous menacent…

 

William Degouve de Nuncques, Nocturne au Parc royal de Bruxelles, 1892

 

Présence d’un monde surnaturel voisin du nôtre qui nous interroge, nous attire ou nous effraye.

 

 

Retour vers spiritualité des images
Vos commentaires et réactions

 

haut de la page

 

videmment  

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : Gilles Castelnau
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque.