Protestants dans la Ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français


Spiritualité des images


 


Le jeune Esbjörn étudie, 1912

 

Carl Larsson


1850-1919


L’imagier de la Suède

 

Petit Palais

jusqu’au 7 juin 2014

 

Gilles Castelnau

 

 

11 mars 2014

Cette exposition est celle du bonheur paisible d’une famille heureuse. Aucune tristesse, aucune violence dans les scènes que nous dépeint Carl Larsson. Le protestantisme social de la Scandinavie détourne l’esprit de tout orgueil, de toute tentation de domination.

 

Correspondance, 1912

 

Ingrid, la fille d’une des employées de Larsson est chez elle dans la maison. On est fraternel, paternel, bon mari et bonne épouse. Tout est à sa place, chacun s’applique à tenir son rôle et s’y sent bien. Vous voyez, finalement, on est heureux en Suède.

 

« Murre ». Casimir Laurin, 1900

La fille du roi de Suède actuel, la princesse héritière du trône est d’ailleurs venue voir tout cela lors d’un petit voyage à Paris qu’elle a fait avec son gentil époux le prince Daniel. Elle a trouvé cela très bien. Il n’y avait pas beaucoup de service d’ordre, la garde républicaine n’est pas venue. On est restés simple.

 

La préparation des petits pois, 1912


C’est bien ainsi
. On est paisible et sans prétention en Suède. On y peint très bien aussi. Carl Larsson est un peintre doué et… très sympathique.

 

La cuisine

 

Karin son épouse

 

 

 

Retour vers spiritualité des images
Vos commentaires et réactions

 

haut de la page

 

videmment  

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : Gilles Castelnau
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque.