Protestants dans la Ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français

Spiritualité des images

 

Ce tableau de Miro est-il « théologique » ?

 


Miro, « Pintura » 1934

 

 

17 novembre 2005

Dans ce tableau, on trouve à gauche le côté sombre et déstructurant des souffrances, de la guerre ou des usines, de tout ce qui déshumanise l'homme et à droite l'expression de fragments colorés vivants et joyeux.

Pour regarder le tableau (on note l'existence de deux yeux dans la partie droite), il faut fermer des yeux et ouvrir ceux de la confiance, se laisser aller aux mouvement légers de signes, aux plaisirs des couleurs, à chaque expression positive de la peinture. On s'aperçoit que chaque tache de couleur est choisie comme par grâce et que ce que l'on peut appeler la foi de Miro agit comme une thérapeutique.

Dans un monde éclaté par des technologies diverses qui emportent nos esprits loin de toute réflexion humaine ou divine, MIRO nous recentre ; il ne parle pas de Dieu mais, en nous permettant d'accepter ce monde technologique dans la dignité, il nous redonne notre humanisme et notre unité comme un don gratuit.

Or, cette guérison de l'âme, je ne la connais que par Jésus-Christ. S'il n'y a pas de théologie au sens propre il semble y avoir un pragmatisme théologique adapté à notre temps.

 

Retour vers spiritualité des images
Vos commentaires et réactions

 

haut de la page

 

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : Gilles Castelnau
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque.