Protestants dans la Ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français

Libre opinion

 

Condamnation du sionisme chrétien

 

Bill Bowder

journaliste à l'hebdomadaire anglican

Church Times du 25 août 2006

 

1er septembre 2006

Le sionisme chrétien vient d'être condamné mardi dernier par une déclaration commune des dirigeants des quatre principales Église chrétiennes du Moyen-Orient, comme étant raciste, violent, contraire à l'Évangile d'amour et menaçant la sécurité commune.

La déclaration est signée par Mgr Michel Sabbah, patriarche catholique de rite latin, par l'archevêque Swerios Malki Mourad de l'Église orthodoxe syrienne, par le très Rev. Riah Abu El-Assal, évêque anglican de Jérusalem et par le très Rev. Munib Younan évêque luthérien.

« Nous refusons l'alliance qu'établissent actuellement les responsables sionistes chrétiens avec des membres des gouvernements d'Israël et des États-Unis. Ils décident unilatéralement et à l'avance du pouvoir la Palestine et de ses frontières, ce qui provoque inévitablement un cycle ininterrompu de violence qui menace la sécurité de tous les peuples du Moyen-Orient et du monde entier. »

Les quatre dirigeants appellent au rejet des « vues étroites du sionisme chrétien qui identifient l'Évangile avec les idéologies impérialiste, colonialiste et militariste. Dans sa forme radicale, le sionisme met l'accent sur les événements apocalyptiques de la fin de l'histoire alors qu'il convient de vivre aujourd'hui l'amour du Christ et la justice. »

Cette position a été soutenue le lendemain mercredi par l'évêque d'Exeter, le très Rev. Michael Langrish, qui est très concerné par la situation en Palestine. « Les gens n'osaient pas, dit-il, s'attaquer au problème du sionisme tant dans sa forme juive que dans sa forme chrétienne, car ils craignaient d'être accusés d'antisémitisme. »

 

 

Traduction Gilles Castelnau

 


Retour vers "libres opinions"
Vos commentaires et réactions

 

haut de la page

 

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : Gilles Castelnau
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque.