Protestants dans la Ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français

A.C.T.U.E.L.

 

                            

Textes « actualisés »

.

 

Pire que les O.G.M. ?

 

 

Texte biblique

 

Matthieu 13.24ss

Le royaume des cieux est semblable à un homme qui a semé une bonne semence dans son champ.

Mais, pendant que les gens dormaient, son ennemi vint, sema de l'ivraie parmi le blé, et s'en alla.

Lorsque l'herbe eut poussé et donné du fruit, l'ivraie parut aussi.

Les serviteurs du maître de la maison vinrent lui dire: Seigneur, n'as-tu pas semé une bonne semence dans ton champ? D'où vient donc qu'il y a de l'ivraie?

Il leur répondit: C'est un ennemi qui a fait cela. Et les serviteurs lui dirent: Veux-tu que nous allions l'arracher?

Non, dit-il, de peur qu'en arrachant l'ivraie, vous ne déraciniez en même temps le blé.

Laissez croître ensemble l'un et l'autre jusqu'à la moisson, et, à l'époque de la moisson, je dirai aux moissonneurs: Arrachez d'abord l'ivraie, et liez-la en gerbes pour la brûler, mais amassez le blé dans mon grenier.

 

.

 

Transcription de Roger Parmentier

 

26 mai 2008
Un type ordinaire, mais généreux et génial
, avait conçu et obtenu dans son petit laboratoire une semence prodigieuse, comme on n'en avait jamais vu, capable de combattre toutes les famines du globe, même celle dont parle Amos

Voici, les jours viennent, dit le Seigneur, l'Éternel,
Où j'enverrai la famine dans le pays,
Non pas la disette du pain et la soif de l'eau,
Mais la faim et la soif d'entendre les paroles de l'Éternel (8.11)

et dont les vertus thérapeutiques étaient inouïes :

Au milieu de la place de la ville et sur les deux bords du fleuve,
il y avait un arbre de vie,
produisant douze fois des fruits,
rendant son fruit chaque mois,
et dont les feuilles servaient à la guérison des nations. Apocalypse 22.2

Bizarrement il l'avait nommé Bonne Nouvelle.

Il se lança dans une entreprise de production de cette céréale, entreprise de grande envergure, mais à hauts risques. Il n'avait peur de rien, ni de personne. Il précisait à tous :
- « Cherchons en priorité la mentalité et le mode de fonctionnement, de relations humaines adapté à ce genre d'agriculture. Et tout ce qu'il faut sera donné par-dessus le marché. Il faut agir avec générosité, chercher l'intérêt de tous avant le nôtre : vous verrez, ça change tout... ».

Mais un triste matin, on vient lui dire en catastrophe :
- « Il y a un truc effroyable qui a proliféré dans tous nos champs, pendant la nuit... On fauche ?
- Jamais de la vie, dit le concepteur du projet, les dégâts seraient trop graves. Je sais d'où vient le coup. C'est un, adversaire jaloux et malin qui l'a fait. En se servant de mon nom, il veut lancer sur le marché ses propres produits pernicieux : le kérygme pascal mythologique et pas du tout biologique, l'interprétation christologique et pas du tout écolo de l'A.T., le kurios divin dont il veut m'affubler, l'antijudaïsme théologique dont les dérivés sont mortifères, et pire que tout, les théocraties et les démocraties chrétiennes fondamentalistes ou intégristes.
Mais ne vous faîtes pas de bile, la moisson est proche et l'Histoire, en provoquant des effondrements salutaires, se chargera de faire les nettoyages indispensables.
Pour le moment, même si ce n'est pas drôle, on va essayer de cohabiter avec sérénité. En prévenant cependant tout le monde. Soyez sans crainte, la semence de qualité l'emportera ».

 

               

 

Retour
Vos commentaires et réactions

 

haut de la page

 

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : Gilles Castelnau
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque.