Protestants dans la Ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français

 

 

Noël

 

 

Roger Parmentier

 

 

 

En ce jour de fête (et les suivants !) j'ai le bonheur de vous annoncer trois bonnes nouvelles ou trois évangiles, si vous préférez.

La première bonne nouvelle c'est que Jésus a grandi, qu'il n'est pas resté enfant, « l'enfant Jésus ». Il est devenu adulte. Et c'est en tant qu'adulte qu'il a pu nous parler.
Il est devenu prophète, c'est à dire proclamateur de la parole de Dieu pour aujourd' hui. Et aussi devenu « maître de sagesse ».
Et comme sage, il nous a appris la miséricorde, le pardon, l'amour, non seulement l'amour de nos proches, mais même l'amour des gens peu aimable (comme nous le sommes pour certains), mais aussi l'amour de nos ennemis.
Il a proposé une façon de vivre qui rende l'existence supportable sur la terre, entre membres d'une même famille et entre les nations.
Et comme prophète il a dénoncé les dérives des religions, les orgueils, les hypocrisies, les idolâtries, l'amour de l'argent plus que l'amour des humains, la soif de pouvoir (dans nos maisons et dans la société).

Oui, heureusement que Jésus est devenu grand. Le vrai Noël c'est quand il a commencé sa vie d'adulte, sa vie de prophète et de sage, quand il a commencé à devenir serviteur de Dieu et serviteur des hommes blessés ou violents, à ses risques et périls, jusqu'à susciter le mépris, la haine et la mort, et qu'il n'a pas reculé devant ces risques, par amour pour nous. Oui, c'est une bonne nouvelle, essentielle.

Et la deuxième bonne nouvelle c'est qu'à cause de lui, nous avons quelque chose d' important à faire dans cette vie, quelque chose à faire pour réaliser son grand projet de justice et de vérité sur la terre, une grande entreprise dans la communauté des croyants et dans la société. Qu'en lui nous trouverons force et discernement.
Donc notre vie ne sera pas gâchée, perdue, inutile ou même nuisible. Quels que soient notre âge et notre force (ou notre absence de force) du bon travail nous attend, même sur un lit d'hôpital, du bon travail inspiré par l'Esprit.
Que nous soyons au début de notre existence ou vers sa fin, pour lui consacrer notre vie ou nos dernières forces, nous avons le bonheur d'être disponibles pour les inspirations et les entreprises de ce Jésus devenu grand.
C'est le meilleur cadeau de Noël qu'on puisse nous faire. Observez, réfléchissez, demandez et vous trouverez, sans aucun doute.

Et la troisième bonne nouvelle c'est que nous pouvons devenir adultes, nous aussi, avoir une foi d'adulte et non pas une foi infantile, puérile. Les contes de fées, les légendes, les histoires pour s'endormir, c'est merveilleux quand on est enfant, mais vient le jour où l'on a la chance et la responsabilité de devenir adulte.
L'humanité a mis longtemps à devenir adulte (et elle est encore terriblement crédule). Il a fallu des millénaires pour découvrir que le soleil ne se levait pas mais que c'était notre terre qui pivotait vers lui. Et de même il a fallu longtemps pour que nous prenions conscience que la terre était un gros caillou qui tourne dans l'espace et que nous avons autant de ciel sous nos pieds qu'au dessus de nos têtes.

De la même façon, dans la foi, nous devons mettre nos pendules à l'heure, tenir compte des découvertes archéologiques et exégétiques. Par exemple découvrir que certains récits bibliques (même si cela nous dérange) étaient des mythes porteurs de sens, qui convenaient très bien pour une humanité dans l'enfance, des récits qui étaient plus théologiques qu'historiques, dont il faut garder précieusement le sens, sans garder la légende.
D'ailleurs l'humanité a mis longtemps à établir la science historique, l'étude critique et honnête des documents. Nos récits bibliques souvent sont davantage religieux qu'historiques.
Il faut un jour en prendre bien conscience et bien construire notre foi d'adultes.
Ainsi par exemple les récits de Noël. On sait mieux maintenant comment plusieurs d'entre eux ont été imaginés et « fabriqués », avec les meilleures intentions du monde.
[...]

 

Retour à la page d'accueil
Retour vers Roger Parmentier

haut de la page

 

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : Gilles Castelnau
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque.